Mexique: La prof se lâche sur la plage, elle perd son job
Publié

MexiqueLa prof se lâche sur la plage, elle perd son job

Pendant ses vacances, une jeune enseignante a participé à un concours de danse très sexy. Reconnue par des parents d'élèves, elle a été forcée à démissionner. Le web la soutient.

par
joc

Une enseignante mexicaine de 24 ans a été contrainte de donner sa démission et de quitter l'établissement primaire de Ciudad Obregon (nord). Sa faute? S'être éclatée sur une plage de Cabo San Lucas, à 650 kilomètres de son école, pendant les vacances de Pâques. La jeune femme a participé à un concours de danse organisé au bord de la mer, raconte «Metro». Très motivée, la Mexicaine en bikini a tout donné sur le podium, offrant à un membre du jury un twerk torride, qu'elle a conclu en lui collant son décolleté sous le nez.

Les efforts de l'enseignante, appelée Miss Clarissa par les médias locaux, ont payé: elle a remporté le concours et la somme de 250 francs. Le problème, c'est que sa performance a été filmée puis publiée sur le web, où elle a rapidement fait un carton. Et les images ont atterri sous les yeux de parents d'élèves, qui ont été choqués par l'attitude sexy de l'enseignante. Certains ont porté plainte, et Miss Clarissa a été invitée à démissionner «pour calmer les choses». La jeune femme n'en revient pas: «C'était un concours de danse, cela ne me définit pas en tant que personne. C'était pendant mon temps libre et nous sommes au XXIe siècle», s'est-elle indignée.

Sur les réseaux sociaux, le soutien s'organise. Miss Clarissa croule sous les messages compatissants et révoltés: «Normalement je suis puritain, mais cette femme n'était pas en classe, elle était en congé et n'a pas dansé comme ça devant ses élèves», s'est agacé un internaute. «La prochaine fois, on renverra une femme enceinte parce que c'est évident qu'elle a fait l'amour? Quelle bande d'hypocrites», a tempêté une certaine Mariandy. Les internautes ont lancé une pétition demandant que Miss Clarissa retrouve son travail.

Ton opinion