Corps mutilé en France voisine: La prostituée roumaine venait d'arriver en Suisse
Actualisé

Corps mutilé en France voisineLa prostituée roumaine venait d'arriver en Suisse

On en sait davantage sur la jeune Roumaine identifiée 10 mois après la découverte de son cadavre dans une forêt du Jura français, en décembre 2016.

par
cga
Ce portrait-robot avait été diffusé afin d'identifier la victime.

Ce portrait-robot avait été diffusé afin d'identifier la victime.

dr

Mihaela, 18 ans, a pu être formellement identifiée, 10 mois après sa mort, grâce au recoupement de son ADN et de celui de sa mère, retrouvée en Roumanie. Le cadavre avait été mutilé: poignardée à 26 reprises, Mihaela avait aussi été frappée au visage jusqu'à la rendre méconnaissable. Confondu également par son empreinte génétique, l'assassin présumé, un Français de 30 ans originaire du Doubs, nie toujours toute implication.

Les recherches du quotidien régional «Le Progrès» permettent de retracer, en partie, la fin du parcours de cette jeune fille, originaire de Galati, une des villes les plus pauvres de Roumanie, non loin de la frontière avec l'Ukraine. Débarquée en Suisse par avion à l'automne 2016, elle est finalement venue s'installer à Lausanne, pour se prostituer en octobre 2016, soit seulement quelques semaines avant son meurtre. D'après «24 heures», elle aurait suivi un homme de chez elle qui l'aurait séduite avant de lui faire miroiter un avenir meilleur... pour finir par la pousser à se prostituer.

La mort de la jeune ressortissante roumaine n'a apparemment pas suscité l'émoi outre mesure dans son pays d'origine. Une chaîne locale aurait même raconté que Mihaela «avait été tuée parce qu'elle avait volé, explique au «Progrès» un Français installé en Roumanie depuis 15 ans. Ici, les gens sont plus intéressés par tout ce qui concerne la corruption. Et les femmes qui partent de Roumanie pour se prostituer, ça arrive tous les jours...»

Ton opinion