Genève: La prostitution pourrait être à nouveau autorisée
Publié

GenèveLa prostitution pourrait être à nouveau autorisée

Les récentes mesures fédérales Covid n’interdisent pas le sexe tarifé, alors que Genève l’avait temporairement prohibé. Du coup, les salons de massage, par exemple, devraient rouvrir, sous conditions strictes.

par
dra
Axel Schmidt

Les annonces du Conseil Fédéral liées à la crise du Covid, mercredi dernier, pourraient bénéficier au secteur de la prostitution, à Genève. Selon Berne, les services à la personne restent en effet autorisés; le sexe tarifé n’est ainsi pas formellement interdit. Alors que la pratique étaient temporairement prohibée au bout du lac, le Conseil d’Etat pourrait adapter ses mesures aux normes fédérales et à nouveau autoriser la prostitution, révèle la télévision Léman Bleu. Le sujet est à l’ordre du jour de la séance du gouvernement cantonal de mercredi prochain.

Les conditions imposées par la Confédération limiteront cependant la réouverture des salons de massage et les pratiques des travailleuses et travailleurs du sexe. Outre les normes sanitaires, susceptibles de refroidir certaines ardeurs, le traçage des contacts devrait être exigé. Un frein pour un domaine où le client tient particulièrement à rester discret. Par ailleurs, la Confédération a ordonné la fermeture de tous les services entre 19 heures et 6 heures du matin, ainsi que le dimanche, alors que le secteur de la prostitution vit surtout en soirée et la nuit.

Ton opinion