24.09.2020 à 07:22

Freeze CorleoneLa provocation tout en haut des charts

Le rappeur Freeze Corleone pourrait être banni des sites de streaming à cause de paroles de «LMF».

Le Français a sorti sa première mixtape en 2011.

Le Français a sorti sa première mixtape en 2011.

Camulo James

Freeze Corleone fait un carton avec son premier album, quasi certifié disque d’or en France seulement deux semaines après sa sortie. Il faut dire que le rappeur n’a pas fait dans la dentelle en matière de provocations sur «LMF». L’artiste de 28 ans a d’ailleurs poussé le bouchon trop loin pour son label, la major Universal, qui a mis un terme à leur collaboration, et pour la justice parisienne, qui a ouvert une enquête pour «provocation à la haine raciale» et «injure à caractère raciste». En cause, certains textes se référant, entre autres, à Hitler et à la Shoah.

Ce n’est pas tout. Deezer et YouTube ont supprimé de leur catalogue les titres jugés polémiques. D’autres plateformes pourraient prendre une mesure encore plus radicale. Si l’on en croit le tweet de Shone, son manager, le rappeur serait banni de tous les services de streaming dès le 28 septembre 2020, «pour servir d’exemple».

À signaler que Freeze Corleone était attendu à The Beat, à l’Arena de Genève, le 30 janvier 2021. Il ne viendra pas. Les organisateurs du festival urbain ont indiqué le 23 septembre 2020 que le rappeur, «au cœur d’une polémique et d’une enquête pénale, se voit contraint d’annuler sa tournée».

(jde)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!