Jeux vidéo: La PS4 voudrait bannir les jeux d'occasion

Actualisé

Jeux vidéoLa PS4 voudrait bannir les jeux d'occasion

Un brevet déposé dernièrement par la firme japonaise pourrait bien confirmer les souhaits de Sony d'abolir le marché de l'occasion pour sa prochaine console.

par
adi

«Selon le présent mode de réalisation, cette technologie permettra à un système de limiter, de façon fiable, l'utilisation de contenu électronique dans le marché de l'occasion. Par conséquent, la vente de contenu électronique sur le marché de l'occasion sera réprimée, ce qui soutiendra la redistribution des ventes aux développeurs. Bien que ce brevet vise en particulier les jeux, ce mode de réalisation est également applicable à différents types de contenus électroniques tels que la bureautique, les images ou le contenu musical», découvre-t-on dans un extrait du brevet déposé par Sony le 9 décembre et relayé par Neogaf.

Concrètement, mais sans entrer dans les détails, cela veut dire que chaque jeu contiendrait des données qui seraient identifiées par la PS4 et qui le lieraient avec elle définitivement. Un système qui n'utiliserait pas de connexion internet pour fonctionner. Au final, le joueur ne pourrait ni revendre ni prêter ses jeux. Ce qui est assez proche de ce qui se fait sur PC avec Steam, somme toute. Mais une partie importante des joueurs sur consoles enrichissent leur ludothèque à moindre prix grâce au marché de l'occasion. Mais rien n'est encore décidé. Et on peut lire sur Gentside que Jack Tretton, PDG de Sony Computer Entertainment America, ne serait visiblement pas enchanté par ce brevet. Ce serait un «trop grand changement pour les consommateurs», selon lui. Affaire à suivre.

Ton opinion