Vaud: «La psychothérapie ne suffit pas pour lui»
Actualisé

Vaud«La psychothérapie ne suffit pas pour lui»

L'auteur d'un meurtre à Lausanne en 2011 avait écopé en juin dernier de 12 ans de prison. La procureure souhaite également le voir interné et a fait appel du verdict.

par
joe

Un «multirécidiviste qui banalise sa violence». C'est ainsi que Marjorie Moret avait qualifié un Algérien qui avait poignardé de huit coups de couteaux un Capverdien à Lausanne en avril 2011, lors de son procès. Déçue par le verdict rendu en juin, la procureure a décidé de faire appel, rapporte le journal «24 heures».

Celle-ci souhaite qu'en plus des 12 ans de prison qui lui ont été infligés, le meurtrier fasse l'objet de mesures d'internement. «Le traitement psychothérapeutique en détention ordonné par le juge me paraît insuffisant pour une telle personne», a déclaré la magistrate au quotidien vaudois.

Celle-ci avait déjà réclamé une peine plus ferme lors de l'audience, soit 16 ans de détention, mais n'avait pas été écoutée. La défense, elle, se réserve encore le droit d'un appel sur la durée de la peine.

Ton opinion