Genève: La pub pour le microcrédit passe entre les gouttes

Actualisé

GenèveLa pub pour le microcrédit passe entre les gouttes

Une petite majorité du Grand Conseil a rejeté un projet de loi qui visait à interdire la réclame pour les petits crédits.

par
jef
La publicité pour le microcrédit est accusée de favoriser le surendettement des jeunes.

La publicité pour le microcrédit est accusée de favoriser le surendettement des jeunes.

Keystone/Martial Trezzini

L'idée était de lutter contre le surendettement des jeunes. En 2016, à l'initiative du Centre social protestant et de Caritas, le PDC avait lancé un projet de loi pour interdire la publicité pour le microcrédit. Entre-temps lâché par ce parti, mais récupéré par les socialistes, le texte a échoué jeudi à séduire le Grand Conseil, de justesse. Ainsi que le rapporte la «Tribune de Genève», il n'a été rejeté que par trois voix d'écart. L'UDC et le PLR y étaient opposés. Le PS et Ensemble à Gauche le soutenaient. Le PDC, les Verts et le MCG se sont abstenus.

Sur le fond, tous les partis s'accordaient sur l'objectif poursuivi par ce projet. C'est la méthode qui les divisaient. Les opposants arguaient d'une incompatibilité avec le droit supérieur, qui réduit la marge de manœuvre cantonale, rapporte le quotidien genevois. Les soutiens, en revanche, cherchaient à convaincre le Parlement de faire de la politique plutôt que du droit.

Ton opinion