Podcasts: La radio et la télévision à l'emporter
Actualisé

PodcastsLa radio et la télévision à l'emporter

Depuis quelques années déjà, il est possible d'écouter une émission de radio, regarder un reportage vidéo ou encore suivre un cours de langue en différé grâce aux podcasts.

Nommée baladodiffusion en français, cette technique permet de reproduire sur un lecteur mp3 des fichiers audio ou vidéo.

Les personnes qui étaient adolescentes dans les années 70 se souviennent certainement de l'attention que nécessitait l'enregistrement d'un morceau diffusé au «hit-parade» de la radio. Il s'agissait alors d'appuyer au bon moment sur la touche pause du magnétophone afin de ne pas immortaliser sur la bande de la cassette la voix de l'animateur avec celle du chanteur.

Si la cassette a disparu depuis belle lurette, les adolescents d'aujourd'hui ont tout loisir d'exercer leur dextérité en tapant des SMS sur leur téléphone portable. Côté hit-parade, il n'est plus nécessaire d'enregistrer soi-même les émissions. La baladodiffusion se charge de les livrer gratuitement sur l'ordinateur des abonnés.

La technique du podcast est simple, pratique et indépendante du système d'exploitation de l'ordinateur et de son fabricant. Au départ de chaque baladodiffusion se trouve un fichier audionumérique mp3.

Milliers de fichiers disponibles

Le mot anglais podcasting ou podcast est un mot-valise fruit de la contraction d'iPod, le baladeur numérique à succès d'Apple, et de broadcasting, terme signifiant diffusion. La paternité de ce nom revient à Adam Curry, à l'origine du développement de la baladodiffusion. Ce dernier a choisi le terme iPod, car il s'agissant déjà en 2005 du baladeur le plus vendu.

En Suisse, de nombreux médias ou d'autres diffuseurs, offrent des contenus sous la forme de podcasts. De ce côté-ci de la Sarine, la Radio suisse romande met entre autres à disposition des auditeurs ses flash infos, les débats de «Forum» ou encore l'émission satirique «La Soupe», pour ne citer que des émissions de la chaîne La Première.

Dans ce dernier cas, il est possible d'écouter directement ou télécharger sur le disque dur de l'ordinateur les émissions des 30 derniers jours à partir du site internet de La Première, à sa rubrique podcast. Une fois téléchargés, ces fichiers mp3 peuvent être transférés sur un baladeur numérique et écoutés à n'importe quel moment.

Abonnements

Toutefois, cette solution peut devenir rébarbative à l'usage, notamment pour les personnes qui téléchargent manuellement quotidiennement de nouvelles émissions. Des logiciels comme iTunes, MediaMonkey ou gPodder, remédient à ce problème.

Ces applications téléchargent de manière automatique les derniers épisodes d'une émission et se chargent de les synchroniser avec le baladeur numérique, dès que ce dernier est relié à l'ordinateur. Le processus est encore plus simple pour les téléphones mobiles dotés de fonctions de lecture de podcasts, ces derniers téléchargeant directement les fichiers sans avoir recours à un PC.

Toutefois, la prudence s'impose pour les possesseurs de téléphone portable qui ne disposent pas d'un abonnement autorisant sans restrictions de volume le transfert de données. Dans le pire des cas, ils devront s'acquitter des frais engendrés par le téléchargement du podcast sur le réseau mobile.

Depuis peu, les podcasts peuvent contenir des titres musicaux complets, ce qui n'était pas autorisé auparavant. Cette nouveauté pourrait remettre au goût du jour l'enregistrement des morceaux de musique, cette fois-ci sous la forme de fichiers numériques. De nombreux programmes permettent en effet de manipuler et éditer ces données.

Annuaires

Les radios et télévisions publiques ne sont pas seules à offrir des podcasts. Des annuaires comme podcastalley.com, par exemple, recensent des milliers de fichiers de baladodiffusion. L'application iTunes permet aussi d'effectuer des recherches dans sa base de données et de s'abonner directement à un podcast.

Il est également possible d'écouter des podcasts sans ordinateur, grâce à une radio internet. Certains modèles permettent de choisir les baladodiffusions directment dans la liste des diffuseurs. La simple pression d'une touche suffit pour écouter alors les derniers épisodes.

Les podcasts ne se limitent pas à des fichiers audio, mais peuvent aussi contenir de vidéos. Plusieurs émissions de la Télévision suisse romande, comme par exemple «A bon entendeur» «Nouvo» ou «Temps Présent» sont ainsi disponibles au téléchargment. Toutefois, ces fichiers sont plus lourds que des podcasts audio et peuvent parfois poser des problèmes de lecture sur certains téléphones portables.

(ats)

Ton opinion