La rage détectée sur une chauve-souris bernoise

Publié

MaladiesLa rage détectée sur une chauve-souris bernoise

Le virus de la rage n’avait plus été repéré en Suisse depuis 2017. Mais la population «n’a aucune raison de s’inquiéter».

par
R.M.
La chauve-souris porteuse de la rage a été trouvée dans la commune de Büren an der Aare, près de Bienne.

La chauve-souris porteuse de la rage a été trouvée dans la commune de Büren an der Aare, près de Bienne.

Getty Images

Le Centre suisse de la rage a détecté jeudi le virus de la rage sur une chauve-souris trouvée dans la commune de Büren an der Aare, près de Bienne, annonce ce vendredi la Direction de l’économie, de l’énergie et de l’environnement du canton de Berne.

Il est précisé que ces cas sont rarissimes. Seules quatre chauves-souris porteuses de la rage ont été repérées en Suisse ces quarante dernières années. La dernière fois, c’était dans le canton de Neuchâtel, en 2017. Ces quatre cas concernaient en outre des espèces rares, «mais pas la pipistrelle commune présente dans les zones habitées», peut-on lire.

Précautions d’usage

Le canton de Berne souligne que la Suisse est actuellement indemne de la rage, chez les animaux domestiques comme dans la faune sauvage. Et que cette découverte ne change pas la situation: «La population n’a aucune raison de s’inquiéter. La Suisse reste considérée comme indemne de rage.»

Les précautions d’usage sont cependant rappelées. Il ne faut pas toucher un animal sauvage malade ou au comportement inhabituel et informer un garde-faune. Et en cas de morsure par une chauve-souris, il faut immédiatement consulter un médecin pour prendre les mesures prophylactiques nécessaires.

Ton opinion

23 commentaires