18.10.2020 à 23:16

FootballLa Real Sociedad et Villarreal leaders surprises

Profitant de la défaite du Real Madrid, Villarreal et la Real Sociedad se sont glissés en tête de la Liga au terme d’une sixième journée étonnante.

de
Mathieu Aeschmann
Adnan Januzaj fête son but avec ses coéquipiers de la Real Sociedad lors de la victoire des Basques contre le Betis.  EPA/Julio Munoz

Adnan Januzaj fête son but avec ses coéquipiers de la Real Sociedad lors de la victoire des Basques contre le Betis. EPA/Julio Munoz

keystone-sda.ch

La Real Sociedad et Villarreal, vainqueurs respectivement du Betis Séville (3-0) et de Valence (2-1) dimanche, ont pris la tête du championnat d’Espagne à l’issue de la 6e journée marquée par les défaites du Real Madrid et du FC Barcelone samedi. Avec onze points au compteur, les deux nouveaux leaders devancent d’une longueur le Real Madrid, Getafe, Cadix et Grenade. Le Real, Getafe et Grenade comptent cependant un match en moins.

Le Barça, battu 1-0 à Getafe, est neuvième avec sept points, mais avec deux matches en retard à jouer, juste derrière l’Atlético Madrid (8e, 8 pts) qui, lui aussi avec deux matches en moins, s’est bien relancé en allant gagner au Celta Vigo (2-0) samedi. Le Real Madrid a subi un camouflet à domicile – sa première défaite de la saison - contre le promu Cadix (1-0) et Grenade l’a emporté chez lui 1-0 face à Séville (10e).

Dimanche la Real Sociedad s’est nettement imposée à Séville sur le terrain du Betis (7e, 9 pts), grâce à trois buts de Portu, sur un centre de la gauche de Mikel Oyarzabal (44e), un penalty du même Oyarzabal (73e) et enfin une frappe en force sous la barre du Belge Adnan Januzaj (88e). De son côté Villarreal a marqué par Paco Alcacer sur penalty (6e) et Daniel Parejo (69e), lequel aura été décisif face à son ancien club de Valence (37e).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Je suis

19.10.2020 à 12:14

Alors... coup de boule et ben chameau on vous écoute ..

Jo

19.10.2020 à 00:26

Quand les grosses equipes manquent d'argent pour piller les plus modestes, le sport reprend sa place et les plus valeureux sont la pour le démontrer...... Merci au virus !