Actualisé 21.10.2015 à 12:22

«Retour vers le Futur»

La réalité n'a pas vraiment dépassé la fiction...

Quand Marty et Doc se retrouvent en 2015, les voitures volent, le carburant est à base d'ordures et les chaussures se lacent automatiquement. Le vrai futur est autre! La preuve en vidéo.

Si Marty McFly et Doc débarquaient vraiment en ce 21 octobre 2015, cela ne ressemblerait pas du tout à «Retour vers le futur II». Le site australien Junkee a réalisé une vidéo (à voir ci-dessus) dans laquelle il compare les objets de la trilogie et les technologies existantes. Malheureusement, le réhydrateur de pizza, qui permet de transformer une mini-pizza en une géante en quelques secondes, n'existe pas. Tout comme les chaussures à laçage automatique ou encore les voitures volantes...

Mais le réalisateur Robert Zemeckis et le scénariste Bob Gale ne sont pourtant pas tombés loin de la réalité. Certaines inventions de "leur futur" sont encore en train de se concrétiser. Ainsi, des prototypes de plus en plus sophistiqués du fameux «Hoverboard» débarquent sur le marché et Nike travaille sur les chaussures à laçage automatique de Marty.

Notre futur est plus futuriste...

Et n'oublions pas que, comme dans le film, nous disposons d'écrans plats, nous passons des appels vidéo et nous utilisons des applications météo. Bien qu'encore peu développée, la technologie biométrique par empreinte digitale peut permettre de payer ou de déverrouiller les portes. Et si les enfants de Marty portaient d'étranges lunettes leur permettant entre autres de recevoir des appels, le monde actuel compte désormais les lunettes de réalité augmentée...

Si nombre des gadgets imaginés par ce film sorti en 1989 n'existent toujours pas de nos jours, la «vraie» année 2015 est plus «futuriste» que ce que l'on pouvait imaginer à l'époque. En un quart de siècle, le changement est plus radical, à l'image de la place prise par les smartphones et par Internet (une invention complétement zappée dans le film). Et ce que nous avons aujourd'hui à notre disposition en termes de connectivité, d'information, de divertissement est assez ahurissant.

En ce jour culte du 21 octobre 2015, le constructeur automobile Toyota, marque fétiche du jeune Marty, s'est pris au jeu en mettant en ligne une discussion entre Christopher Lloyd et Michael J. Fox (alias Doc et Marty) qui reviennent sur les inventions imaginées dans le film et devenues réalité.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!