France: La recette de Cantona contre les banques
Actualisé

FranceLa recette de Cantona contre les banques

Dans une interview, en marge du tournage d'un film, Eric Cantona explique que manifester dans la rue n'est pas assez efficace pour faire bouger les choses. Il livre sa méthode...

par
gco

La révolution ne se fera pas avec des armes et en tuant des gens, a expliqué l'ex star des terrains de foot à un journaliste du quotidien régional français «PresseOcéan». Il l'interviewait en marge du tournage à Nantes du film «Les Mouvements du Bassin», réalisé par Hervé-Pierre Gustave (connu sous le nom de HPG).

«La révolution est très simple à faire. Le système, c'est quoi? Le système tourne autour des banques. Le système est bâti sur le pouvoir des banques. Donc, il peut être détruit par les banques!» analyse «King Eric», 44 ans.

«Au lieu qu'il y ait 3 millions de personnes qui aillent dans la rue, il suffit qu'il y ait 3 millions de gens qui aillent retirer leur argent des banques et les banques s'écroulent (…), 3 millions, 10 millions de gens… Et là, il y a une vraie menace, une vraie révolution! (…) Pas d'armes, pas de sang, une révolution «à la Spaggiari» (n.d.l.r : Albert Spaggiari est connu pour avoir été le cerveau du «casse du siècle» survenu à la Société générale de Nice, en 1976). C'est pas compliqué» souligne Cantona, qui note qu'il faut bien donner des idées aux syndicats de temps en temps...

Ton opinion