Suisse: La récupération de l'épave du Dakota a commencé

Actualisé

SuisseLa récupération de l'épave du Dakota a commencé

L'armée suisse a commencé à déblayer la carcasse d'un avion militaire américain prisonnier du glacier du Gauli depuis 1946.

1 / 8
L'armée de l'air suisse a commencé à récupérer l'épave du Dakota sur le glacier du Gauli, dans l'Oberland bernois. (Lundi 17 septembre 2018)

L'armée de l'air suisse a commencé à récupérer l'épave du Dakota sur le glacier du Gauli, dans l'Oberland bernois. (Lundi 17 septembre 2018)

kein Anbieter
Le 19 novembre 1946, l'avion militaire américain Dakota C-53 avait dû effectuer un atterrissage d'urgence en raison du brouillard sur le glacier. (Lundi 17 septembre 2018)

Le 19 novembre 1946, l'avion militaire américain Dakota C-53 avait dû effectuer un atterrissage d'urgence en raison du brouillard sur le glacier. (Lundi 17 septembre 2018)

kein Anbieter
Le Dakota est ensuite repéré par hasard à 3350 mètres d'altitude. Les pilotes militaires suisses décident d'entreprendre un sauvetage par voie aérienne. (Lundi 17 septembre 2018)

Le Dakota est ensuite repéré par hasard à 3350 mètres d'altitude. Les pilotes militaires suisses décident d'entreprendre un sauvetage par voie aérienne. (Lundi 17 septembre 2018)

kein Anbieter

L'armée de l'air suisse a commencé lundi à récupérer l'épave du Dakota sur le glacier du Gauli. Cet avion militaire américain avait dû atterrir d'urgence dans l'Oberland bernois en 1946. Les passagers avaient pu être sauvés.

Deux tonnes de matériel

Ces derniers mois, le glacier a mis au jour d'importantes parties de l'épave. Les ruines sont actuellement déblayées. Les travaux de récupération devraient être terminés mardi.

Ensuite, jusqu'à deux tonnes de matériel seront ramenées dans la vallée par les airs. Toutes les pièces n'ont cependant pas encore refait surface. Le cockpit reste par exemple prisonnier de la glace.

«Nous avons retrouvé un bloc moteur avec une hélice, plusieurs parties de l'aile et beaucoup de petit matériel, des morceaux de tôle, des pièces en bois et aussi des couvertures», a expliqué lundi Fritz Teuscher, responsable du détachement de montagnes lors d'un point presse sur les lieux. Une dizaine de personnes sont mobilisées par les travaux de déblaiement.

«La naissance du sauvetage alpin aérien»

Le 19 novembre 1946, l'avion de transport américain Dakota C-53 perd son cap au-dessus des Alpes à cause du brouillard et doit atterrir d'urgence sur le glacier du Gauli. Le Dakota est repéré par hasard à 3350 mètres d'altitude. Des vivres et des habits sont parachutés aux passagers, mais la plupart des paquets atterrissent dans des crevasses.

Les pilotes militaires suisses décident finalement d'entreprendre un sauvetage par voie aérienne, une première dans l'histoire de l'aviation. A l'aide de deux avions légers Fieseler «Storch», ils parviennent à se poser sur le glacier et à ramener les douze passagers sains et saufs à Meiringen (BE).

«C'était la naissance du sauvetage alpin aérien», a indiqué Jürg Nussbaum, chef de la communication de l'armée de l'air. Les vestiges du Dakota resteront en Suisse. «Les Américains ont offert l'avion à la Confédération», précise M. Teuscher. Le public pourrait avoir accès à certaines pièces de l'appareil, par exemple via une exposition au centre touristique d'Innertkirchen (BE). (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion