Suisse: La Rega va acheter trois nouveaux avions
Actualisé

SuisseLa Rega va acheter trois nouveaux avions

La Garde aérienne suisse de sauvetage a connu une année 2014 intense avec un nombre d'interventions en hausse de 4,7%, soit 27 patients transportés en moyenne quotidiennement.

L'achat de trois nouveaux avions coûtera environ 130 millions de francs.

L'achat de trois nouveaux avions coûtera environ 130 millions de francs.

Depuis l'apparition de l'épidémie d'Ebola, La Rega a participé à la réalisation d'une structure permettant le transport de patients potentiellement très contagieux.

«C'est une lacune qui est comblée», a déclaré jeudi devant la presse à Lausanne Sascha Hardegger, responsable de la communication et des donateurs et membre de la direction élargie. Ce caisson d'isolement, une tente à usage unique qui recouvre le brancard sur lequel est couché le malade, a été utilisé cette année pour le transport aérien d'une personne de Sierra Leone à Londres.

Autre nouveauté pour la Garde aérienne suisse de sauvetage: la signature d'un contrat avec Bombardier pour l'achat de trois nouveaux avions-ambulance. «Ces Challenger 650 remplaceront la flotte actuelle dès 2018 et pour les quinze années à venir», a poursuivi le chef de la communication. L'opération coûtera environ 130 millions de francs.

Année pluvieuse

En 2014, la centrale d'intervention de la Rega n'avait par ailleurs jamais autant organisé de missions avec 14'435 interventions. Un record qui s'explique surtout par un été pluvieux qui a provoqué une hausse significative des interventions en faveur des agriculteurs de montagne ( 25%).

Dans le cadre de l'aide aux paysans de montagne, des vaches blessées ou mortes sont en effet déplacées en hélicoptère jusque dans des lieux accessibles à d'autres moyens de transport. A noter que pour ce faire, la Rega mandate d'autres compagnies.

Plus de donateurs

Côté donateurs, la tendance a également été à la hausse en 2014. L'augmentation est ainsi de 1,5% par rapport à 2013 ( 38'000). En Suisse romande, leur nombre a connu une hausse d'environ 3%, soit près de 11'000 nouveaux affiliés. Au total, la Rega compte 2,542 millions de donateurs.

En 2014, ses charges d'exploitation ont augmenté de 4% à 141 millions et ses produits d'exploitation sont passés de 138 millions en 2013 à 144 millions en 2014 ( 4,6%). De l'avis de l'association, son «assise financière est solide».

L'an dernier, la Rega avait annoncé sa volonté de pouvoir sauver des vies par mauvais temps en permettant à ses hélicoptères de sauvetage de voler par brouillard ou chute de neige (voler aux instruments). «C'est en bonne voie», a indiqué Sascha Hardegger. La formation des pilotes est en cours et la Rega a notamment lancé un projet d'actualisation en permanence des données météorologiques. Aucune échéance n'a toutefois pu être donnée.

Affaire Schumacher

Parmi les événements qui ont marqué l'exercice 2014, l'association revient sur la tentative de vente du dossier médical du pilote de Formule 1 Michael Schumacher à des médias. L'organisation a eu accès à des documents dans le cadre du transfert du pilote de Grenoble (F) à Lausanne. Elle avait porté plainte en réaction à l'annonce d'un possible vol de dossier.

Mis en garde à vue pour violation du secret de fonction, l'un des collaborateurs de la Rega s'est donné la mort dans sa cellule. Dans son dossier de presse, l'association dit se souvenir «avec émotion de cet événement tragique. L'affaire a été classée sans suite». Et d'ajouter que la présomption d'innocence demeure pour cette personne. (ats)

Ton opinion