La reine Justine Henin n'a rien laissé à la concurrence
Actualisé

La reine Justine Henin n'a rien laissé à la concurrence

TENNIS – La Belge, numéro un mondial, a cueilli à New York un septième titre du Grand Chelem aux dépens de Svetlana Kuznetsova.

Justine Henin a remporté la finale de l'US Open dans la nuit de samedi à hier en s'imposant en deux manches 6-1 6-3 devant la Russe, 4e mondiale. Elle avait déjà triomphé à Flushing Meadow, en 2003, aux dépens de sa compatriote Kim Clijsters. La Belge mérite amplement sa victoire. Elle n'a pas lâché un seul set en sept rencontres. «J'ai connu deux semaines incroyables. J'avais tant de choses à prouver, expliquait la Belge de 25 ans. Ce titre à New York est peut-être le plus important de ma carrière. Et j'ai joué mon meilleur tennis.» Absente en Australie – elle était alors en plein divorce – et victorieuse à Paris, Justine Henin n'aura commis qu'un seul impair cette année dans les tournois du Grand Chelem: son incroyable défaite en demi-finale de Wimbledon face à la Française Marion Bartoli. Le tournoi londonien est d'ailleurs le seul qui ne figure pas à son palmarès. Elle a gagné quatre fois à Paris (2003, 2005, 2006, 2007), deux fois à New York (2003 et 2007) et une fois à Melbourne (2004).

(si)

Ton opinion