Patinage artistique: La reine Kim Yu-na étincelle
Actualisé

Patinage artistiqueLa reine Kim Yu-na étincelle

Championne olympique en titre, la Sud-Coréenne a pris un très léger avantage sur ses rivales, au terme du programme court à Sotchi.

La virevoltante Sud-Coréenne a pris une petite option sur un deuxième titre consécutif.

La virevoltante Sud-Coréenne a pris une petite option sur un deuxième titre consécutif.

Kim Yu-na a été étincelante de grâce et de fluidité lors du programme court. La Championne olympique en titre l'a remporté avec une petite avance sur la Russe Sotnikova et l'Italienne Kostner.

Dernière épreuve du patinage artistique, la catégorie dames a offert de belles performances avec seulement 3 concurrentes sur 30 ayant chuté durant leur programme, dont la prodige russe Julia Lipnitskaia. Les prétendantes au titre se tiennent dans un mouchoir de poche alors qu'elles n'ont même pas un point d'écart. La quatrième au classement provisoire pointe elle à 6 points (l'Américaine Gracie Gold).

Une année perturbée

La reine Kim Yu-na a été la plus éclatante de cette soirée. Sa grâce a hypnotisé le public de l'Iceberg, dont seuls quelques dizaines de sièges étaient inoccupés pour l'une des épreuves majeures des Jeux. La Sud-Coréenne n'a rien perdu de sa prestance malgré une année sévèrement perturbée par une blessure au pied droit. Sur la glace russe, elle ne présentait que pour la troisième fois son programme court «Send in the clowns».

La double Championne du monde, pourtant nerveuse à l'échauffement, a obtenu 74,92 points après avoir réussi tous ses éléments techniques, dont une combinaison triple lutz-triple boucle piqué. «J'étais nerveuse, mes jambes ont commencé à trembler alors j'ai repensé à tous les bons entraînements que j'ai fait et je me suis dit: crois en toi. Je me suis sentie soulagée après avoir passé tous mes sauts, explique Kim Yu-na. J'étais comme dans un rêve. J'ai pensé à énormément de choses pendant que je patinais».

La mégastar, devenue à 19 ans la première représentante de son pays à décrocher l'or olympique, patine à Sotchi pour sa dernière compétition, après avoir pris un break de 18 mois d'avril 2011 à octobre 2012.

Jeune sensation prête à bondir

En embuscade derrière elle, se trouve une Russe mais pas celle qu'on attendait. Le public de Sotchi n'a d'yeux que pour une enfant-prodige, Julia Lipnitskaia, âgée de 15 ans. Elle est la sensation de ces Jeux avec une très belle performance lors de l'épreuve par équipes au début des Jeux, qui lui a permis de décrocher sa première médaille d'or.Mais la Championne d'Europe 2014 a chuté sur un triple flip lors de son programme court.

Elle a été créditée de 65,23 points (5e), soit près de 10 points à rattraper pour être sur la plus haute marche, ce qui semble mission impossible. Lipnitskaia, qui a reçu plusieurs dizaines de bouquets de fleurs et de peluches lancés sur la glace, n'a pas décroché un sourire. C'est sa compatriote Adelina Sotnikova, 18 ans, qui s'est hissée bien haut avec 74,64 points.

Juste derrière elle, l'Italienne Carolina Kostner, éblouissante de beauté dans son interprétation de l'Ave Maria. La Championne du monde 2012 de 26 ans a obtenu 74,12 points. (ats)

Ton opinion