Naissance de Lilibet - «La reine n’a jamais été consultée» par Harry et Meghan
Publié

Naissance de Lilibet«La reine n’a jamais été consultée» par Harry et Meghan

Selon la BBC, les Sussex n’auraient pas demandé à Elizabeth II l’autorisation de nommer leur fille Lilibet, contrairement à ce qu’affirmait leur entourage. Harry, qui dément, fulmine contre la chaîne britannique.

Avec l’arrivée de la petite Lilibet Diana, une partie de la presse anglo-saxonne s’est prise à rêver à un début de réconciliation entre la famille royale et les Sussex. Le fait que Meghan et Harry aient choisi le surnom de la reine Elizabeth II comme prénom pour leur fille a été interprété par beaucoup comme un drapeau blanc agité par le couple en direction de Buckingham. Or, il semble que les jeunes parents aient pris cette grande décision sans en informer la souveraine, révèle la sérieuse BBC.

À l’annonce de la naissance de la petite sœur d’Archie, des «amis» du couple avaient confié à différents médias à travers le monde que Harry avait demandé l’autorisation à sa grand-mère de reprendre son surnom. Le «Times», notamment, avait rapporté qu’Elizabeth II savait que son arrière-petite-fille s’appellerait ainsi. Une source proche des Sussex avait par ailleurs indiqué à la BBC que Harry avait parlé à la reine avant la venue au monde du bébé.

Des informations démenties ce mercredi par le palais: la monarque n’a «jamais été consultée», affirme une source à Buckingham, citée par la chaîne britannique. Omid Scobie, proche du couple et co-auteur du livre «Finding Freedom», a volé au secours des Sussex sur Twitter. Le journaliste assure que la reine a été la première personne que Harry a contactée après la naissance de Lilibet. «Au cours de cette conversation, il a fait part de l’espoir du couple de nommer leur fille en son honneur. Si elle ne les avait pas soutenus, ils n’auraient pas utilisé ce nom», affirme Scobie.

La hache de guerre semble décidément loin d’être enterrée entre les médias et le couple exilé en Californie. Selon le «Daily Mail», Harry a fait savoir via un communiqué que les informations de Jonny Dymond, correspondant à Buckingham pour la BBC, étaient fausses et qu’il songe à porter plainte contre la chaîne. A la suite de cette réaction, le média a modifié son article, mais celui-ci indique toujours que la reine n’a pas été consultée concernant le nom du bébé. Jonny Dymond, lui, n’a pas retiré son tweet publié mercredi matin. Le journaliste a simplement publié une mise à jour deux heures plus tard.

Après des mois de relations tendues, les proches de Meghan et Harry s’étaient réjouis de la venue au monde de Lilibet, sans pour autant s’étendre sur le sujet. La reine, le prince Charles et son épouse Camilla, ainsi que le prince William et son épouse Kate «ont été informés et sont ravis de la nouvelle de la naissance d’une fille pour le duc et la duchesse de Sussex», avait déclaré une porte-parole du palais de Buckingham.

Le prince Charles et son épouse avaient en plus publié des félicitations, accompagnées d’une photo de Harry, Meghan et de leur premier fils Archie, âgé de deux ans. «Nous leur envoyons nos souhaits à tous en ce moment spécial», avaient-ils écrit. Le prince William et Kate Middleton s’étaient également dits «ravis» sur Twitter et Instagram.

(joc)

Ton opinion