Noël en Grande-Bretagne: La reine rend hommage aux soldats en Afghanistan
Actualisé

Noël en Grande-BretagneLa reine rend hommage aux soldats en Afghanistan

La reine d'Angleterre Elizabeth II a rendu hommage vendredi aux soldats du Royaume-Uni et du Commonwealth déployés en Afghanistan.

Elle a souligné également que l'année 2009 avait été «difficile» pour beaucoup de gens à cause de la crise économique.

«Chaque année qui passe semble avoir son propre caractère. Certaines nous laissent un sentiment de satisfaction, il est préférable d'en oublier d'autres. 2009 a été une année difficile pour beaucoup, en particulier pour ceux qui affrontent les effets du ralentissement économique», a dit la reine dans son traditionnel message de Noël, enregistré au palais de Buckingham et diffusé sur les chaînes de télévision britanniques.

«Je suis sûre que nous avons tous été affectés par les événements en Afghanistan et attristés par les pertes subies par nos troupes qui servent là-bas», a-t-elle ajouté.

Avec 106 soldats tués en Afghanistan, l'année 2009 a été la plus meurtrière pour les troupes britanniques depuis la guerre des Malouines en 1982. Au total, 243 soldats britanniques sont décédés depuis le lancement en 2001 de l'offensive occidentale pour chasser les talibans du pouvoir.

54 pays ou territoires

«La dette et la reconnaissance que nous avons envers ces jeunes hommes et femmes, et à leur prédécesseurs, est réellement immense», a-t-elle relevé.

«Mais nous pouvons être fiers de la contribution positive que nos soldats, hommes et femmes, accomplissent en collaboration avec nos alliés», a-t-elle encore poursuivi tout en soulignant que plus de 13 000 soldats du Royaume-Uni et du Commonwealth étaient actuellement en Afghanistan.

Le Commonwealth totalise 54 pays ou territoires issus pour la plupart de l'ancien Empire britannique, depuis l'intégration du Rwanda en novembre.

Souhait

La reine d'Angleterre a consacré la majorité de son message de Noël à cette organisation qui célèbre ses 60 ans en 2009, et en particulier à l'importance qu'elle revêt pour les jeunes. Selon elle, plus d'un milliard de citoyens du Commonwealth ont moins de 25 ans.

«Le Commonwealth n'est pas une organisation avec une mission. C'est plutôt une opportunité pour ses habitants d'oeuvrer ensemble pour trouver des solutions concrètes aux problèmes», a dit la reine, évoquant les liens en matière de sport, d'environnement, d'économie et de culture.

«C'est, dans de nombreux aspects, le visage du futur», a-t-elle encore estimé. «J'ai confiance dans le fait que la diversité des nations du Commonwealth peut renforcer l'attachement commun qui transcende la politique, la religion, la race et la situation économique», a-t-elle encore dit.

En fin de matinée vendredi, plusieurs centaines de personnes ont accueilli la famille royale venue assister à une messe en l'église Ste Marie-Madeleine, près du château de Sandringham, résidence privée de la reine où elle passe traditionnellement Noël en famille.

(ats)

Ton opinion