Actualisé 22.04.2008 à 19:54

La relève de la boxe suisse se prépare à frapper fort

La fédération suisse de boxe a ressuscité les équipes nationales amateurs et juniors. Avec, dans le viseur, les Jeux olympiques de Londres 2012.

Nommé entraîneur national le 13 janvier 2007, Erdal Kiran s'est vu confier la lourde responsabilité de détecter les talents du pays, de les entraîner et de les mener au plus haut niveau international. «Notre objectif est simple: remporter le plus de médailles possible à chacun des tournois que nous disputerons», explique le Turc d'origine né à Cluses, ancien champion intercontinental.

Kiran, 30 ans, ne le cache pas: les JO de 2012 constituent son principla objectif. «Dans un premier temps, nous chercherons à qualifier un maximum de boxeurs, poursuit l'entraîneur national. Nous verrons une fois sur place ce que nous pourrons attendre de nos combattants.» Dans sa bouche reviennent ainsi régulièrement les noms des Thounois Drim et Durim, ainsi que du Bernois Ergun Mersin, qui sera présent lors de la réunion de ce jeudi organisée par l'Esquive Boxing Club de Genève au Palladium.

«Il y aura un seul combat professionnel, mais les équipes de Suisse amateurs seront mises à l'honneur», rappelle le coach national. Les champions nationaux – juniors et seniors – y seront ainsi nombreux, dans une rencontre Suisse - France qui promet d'être explosive. «J'ai choisi des adversaires coriaces, car je ne ferai aucun cadeau à mes protégés», avance Kiran. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!