Formule 1 : La Renault explose et blesse un commissaire
Actualisé

Formule 1 La Renault explose et blesse un commissaire

Une séquence vidéo amateur tournée lors du Grand-Prix de Hongrie dimanche montre depuis un autre angle l'incendie de la Lotus Renault de Nick Heidfeld. On y voit le bolide exploser et blesser un commissaire.

par
atk

La Lotus Renault pilotée par Nick Heidfeld a pris feu dimanche lors du Grand-Prix de Hongrie. L'Allemand a dû s'arrêter à la sortie des stands et fuir pour éviter de se brûler.

«Je n'ai jamais rien vu de tel. J'avais eu un début d'incendie à Barcelone, mais pas aussi grave. Cette fois j'ai vraiment senti la chaleur», a confié le pilote à différents médias. «Je ne suis pas brûlé, ma combinaison était déjà noire quand j'étais dans la voiture», a plaisanté le pilote dans le journal «Bild».

Mais, si tout s'est bien déroulé pour Nick Heidfeld, on ne peut pas en dire autant d'un commissaire accouru pour éteindre le sinistre. Un cylindre d'azote a explosé à cause de la chaleur, blessant l'homme à une jambe. Aucune information sur son état de santé actuel n'a par contre été diffusée. Une vidéo tournée par un amateur montre toute la scène. Des images que la régie officielle de la Formule 1 n'avait pas diffusées.

La faute du pilote

Pour Alain Permane, l'ingénieur de course de Lotus Renault, la cause du sinistre est connue. «Nous avons eu un problème et la voiture est restée trop longtemps dans les tours», a-t-il expliqué à «AUTOhebdo». Le directeur de l'écurie Eric Boullier impute lui le départ de l'incendie au pilote. «La voiture n'est pas conçue pour rester à haut régime pendant les arrêts au stand», a-t-il expliqué.

Ton opinion