Actualisé 01.01.2018 à 15:25

Christianisme

La rencontre européenne de Taizé prend fin à Bâle

La 40e rencontre européenne de la communauté de Taizé a pris fin ce lundi. Quelque 20'000 jeunes de tous horizons âgés de 18 à 35 ans ont participé à ce rassemblement à Bâle.

1 / 11
Lukas Kundert, Frère ALois et Felix Gmuer. La rencontre européenne de Taizé a pris fin ce lundi 1er janvier 2018 à Bâle.

Lukas Kundert, Frère ALois et Felix Gmuer. La rencontre européenne de Taizé a pris fin ce lundi 1er janvier 2018 à Bâle.

Keystone
Frère Alois anime une partie de cette première soirée de la rencontre européenne de Taizé qui se tient à Bâle. (jeudi 28 décembre 2017)

Frère Alois anime une partie de cette première soirée de la rencontre européenne de Taizé qui se tient à Bâle. (jeudi 28 décembre 2017)

Keystone
Les principaux thèmes de la manifestation sont la solidarité entre les peuples, la paix, la foi, la vie intérieure et l'engagement social, selon les organisateurs.(jeudi 28 décembre 2017)

Les principaux thèmes de la manifestation sont la solidarité entre les peuples, la paix, la foi, la vie intérieure et l'engagement social, selon les organisateurs.(jeudi 28 décembre 2017)

Keystone

Les Polonais (4900), les Ukrainiens (2800), et les Allemands (1500) étaient particulièrement nombreux. Durant cinq jours, ils se sont côtoyés en signe de dialogue entre les cultures et les religions. Pour leur chef, frère Alois, il faut surmonter les barrières.

Lundi, les participants ont partagé un dernier repas avec leurs familles d'accueil avant de reprendre la route de chez eux. Le prochain rendez-vous aura lieu à Madrid en 2018.

Fondée en 1940

Taizé est une communauté monastique chrétienne oecuménique basée entre Lyon et Dijon, en France. Elle a été fondée en 1940 par le pasteur suisse Roger Schutz (1915-2005), appelé frère Roger.

Près de deux millions de jeunes de toutes les confessions chrétiennes ont déjà participé aux rencontres européennes qui sont organisées depuis 1978. Dans les années 1990, elles rassemblaient en moyenne entre 80'000 et 100'000 personnes. Bâle est la deuxième ville suisse à accueillir cette manifestation, après Genève il y a dix ans. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!