économie - La reprise mondiale fait bondir les prix en Suisse
Publié

économieLa reprise mondiale fait bondir les prix en Suisse

Les Suisses doivent payer davantage pour profiter de certains produits et services comme l’essence, le café ou les vacances. La raison? Une explosion de la demande partout dans le monde.

par
NCI
L'Office fédéral de la statistique a enregistré un taux d'inflation positif pour la première fois en 14 mois.

L'Office fédéral de la statistique a enregistré un taux d'inflation positif pour la première fois en 14 mois.

20min/Matthias Spicher

Le café, l’essence ou encore les vacances: tous ces produits ont subi une augmentation de leur prix récemment. Celui du café par exemple, a augmenté de 12% depuis le début de l’année. L'Office fédéral de la statistique a en effet enregistré un taux d'inflation positif (0,3% en avril 2021) pour la première fois en 14 mois.

Et cela pourrait encore augmenter: «l'inflation pourrait dépasser 1% temporairement», a déclaré Matthias Geissbühler, responsable des investissements chez Raiffeisen Suisse à 20 Minuten. En avril, l’inflation est montée jusqu’à 2% en Allemagne et 4,2 % aux Etats-Unis. Le prix de l'énergie tient une place importante dans cette hausse. L’expert précise toutefois que, sur l'ensemble de l'année, il faut s'attendre à un taux d'inflation d'environ 0,4% en Suisse.

Augmentation du prix de l’essence et de la nourriture

L’essence est devenue presque 16% plus chère, alors que le fioul domestique coûte environ 20% de plus.«Avec l'assouplissement des mesures pour lutter contre la pandémie, la demande augmente fortement dans le monde entier, alors que, parallèlement, l'offre stagne.» explique Matthias Geissbühler. La demande est amplement supérieure à l’offre, ce qui fait augmenter les prix.

Ce constat est valable également pour la nourriture. Outre le café, le maïs, par exemple, coûte un tiers de plus qu’au début de l’année. Matthias Geissbühler explique que «les chaînes d'approvisionnement sont encore interrompues ou limitées dans de nombreux endroits.» Avec la pandémie, de nombreux cargos ont temporairement suspendu leurs activités. Le tarif du transport de marchandise (ou le «fret») augmente ainsi rapidement. D’autres produits importés tels que les matériaux de construction ou encore les puces électroniques sont concernés par la hausse des prix en Suisse.

Ton opinion

458 commentaires