Actualisé 16.11.2013 à 19:10

Coupe DavisLa République tchèque fait un pas décisif

La République tchèque a sans doute fait le plus dur à Belgrade dans la finale de la Coupe Davis qui l'oppose à la Serbie.

De gauche à droite, Tomas Berdych et Radek Stepanek.

De gauche à droite, Tomas Berdych et Radek Stepanek.

La République tchèque mène 2-1 après le succès de Tomas Berdych et Radek Stepanek en double. Les deux compères ont réussi un match quasi parfait samedi sur le court en dur de la Belgrade Arena, s'imposant 6-2 6-4 7-6 (7/4) face à Ilija Bozoljac/Nenad Zimonjic. Invaincus depuis neuf matches en Coupe Davis, Berdych/Stepanek affichent un superbe bilan de 14-1 dans cette compétition. Leur unique défaite a été enregistrée en finale de l'édition 2009, sur la terre battue de Barcelone face aux fantasques Feliciano Lopez/Fernando Verdasco.

Stepanek brille

Les deux Tchèques, dont la première association remonte au mois de septembre 2007 à l'occasion d'un barrage remporté face à la Suisse (victoire en cinq manches face à Allegro/Federer), n'ont lâché que 19 points sur leur service dans une rencontre conclue en 2h12'. Bozoljac/Zimonjic se sont procuré une seule balle de break, dans le sixième jeu du troisième set. Le duo tchèque l'effaçait grâce à une volée de coup droit amortie signée Radek Stepanek.

L'ancien fiancé de Martina Hingis fut d'ailleurs le grand homme de ce double. Précis à la relance et efficace au filet, il n'a pas non plus tremblé au moment de porter l'estocade dans un jeu décisif où Bozoljac/Zimonjic avaient pourtant mené 3/1. Radek Stepanek claquait ainsi un service gagnant sur la première balle de match dont bénéficiait la République tchèque.

La pression est donc désormais encore plus forte sur les épaules de Novak Djokovic, qui reste sur 23 victoires de suite sur le circuit. Le no 2 mondial n'aura pas le droit à l'erreur dimanche face à Tomas Berdych (ATP 7) dans le troisième simple de ce week-end. Un succès de Nole pourrait néanmoins s'avérer inutile: on imagine en effet mal le no 2 serbe, Dusan Lajovic (ATP 117), imposer sa loi à l'expérimenté Radek Stepanek (ATP 44) dans un cinquième match décisif. Le forfait de dernière minute de Janko Tipsarevic (ATP 36), blessé à un pied, pourrait donc bien peser très lourd dans cette finale.

De rares précédents

Les statistiques plaident largement en faveur des tenants du titre. La République tchèque n'a ainsi perdu qu'une seule rencontre de Coupe Davis dans laquelle Berdych/Stepanek ont conquis le point du double. C'était en demi-finale de l'édition 2010, à... Belgrade. Mais le capitaine serbe Bogdan Obradovic avait alors pu aligner Janko Tipsarevic pour le cinquième match décisif. Et il avait même pu ménager Novak Djokovic en simple le premier jour!

L'équipe ayant remporté le double a par ailleurs soulevé le Saladier d'Argent à sept reprises dans les dix dernières finales. L'Espagne a réalisé cette performance deux fois (2004 et 2011), la Serbie ayant fait pareil en 2010. Mais là encore, le capitaine victorieux a pu à chaque fois s'appuyer sur des joueurs de simple de tout premier plan. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!