Présidence de l'UE: La République tchèque succède à la France
Actualisé

Présidence de l'UELa République tchèque succède à la France

La République tchèque a pris mercredi à minuit la succession de la France à la présidence semestrielle de l'Union européenne (UE).

La cérémonie officielle de passation de la France à la République tchèque est prévue le 7 janvier avec une soirée de gala au Théâtre national de Prague. Au cours de ces six mois, les Tchèques espèrent accueillir le premier sommet avec le nouveau président américain Barack Obama et lancer avec faste le partenariat entre l'UE et les pays de l'Est.

L'ancien pays communiste intégré à l'UE en mai 2004 se préparait activement depuis des mois pour ce mandat. Il intervient dans un contexte de crises multiples: débâcle financière, récession mondiale, Géorgie, Proche-Orient, mais aussi conflit gazier entre la Russie et l'Ukraine.

La succession ne s'annonce pas des plus faciles pour le Premier ministre libéral Mirek Topolanek. L'image de son pays pâtit à Bruxelles des positions eurosceptiques du chef de l'Etat Vaclav Klaus alors qu'il a déjà le double handicap de ne pas appartenir à la zone euro et ne pas s'être encore prononcés sur le Traité de Lisbonne.

(ats)

Ton opinion