Actualisé 12.01.2010 à 11:46

Attentat à la CAN

«La responsabilité de l'attaque incombe à l'Angola»

L'Angola a une responsabilité dans l'attaque contre le Togo en marge de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2010), parce qu'il connaissait «les risques d'attaques terroristes» sur son sol, a déclaré mardi l'organisateur du Mondial 2010 de football en Afrique du Sud.

«Depuis combien de temps sait-on qu'il y a des groupes séparatistes en Angola? Qu'il y a un risque d'attaques terroristes? On le savait», a déclaré Danny Jordaan, en marge d'une conférence de presse.

«C'est pourquoi je dis que c'est la responsabilité du pays-hôte de gérer ces questions», a ajouté le chef du comité local d'organisation (LOC) du Mondial-2010 (11 juin-11 juillet).

En 2006, Danny Jordaan a dirigé en Angola une équipe d'évaluation des préparatifs en vue de la CAN-2010, au nom de la Confédération africaine du Football (CAF). Toutes les inquiétudes des membres de la mission avaient été mentionnées dans un rapport remis à la CAF, a-t-il ajouté.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!