Assemblée des délégués: La révision de l'assurance chômage au menu du PS
Actualisé

Assemblée des déléguésLa révision de l'assurance chômage au menu du PS

Les délégués du PS se réunissent samedi à Berne. Leurs discussions seront largement dominées par la crise et l'emploi.

Les socialistes se prononceront sur le lancement d'un référendum contre la révision de l'assurance chômage si le Parlement persiste à vouloir tailler dans le vif.

En décembre dernier, le Conseil national a durci les conditions pour toucher le chômage. Principales victimes de cette volonté d'économiser: les jeunes et les chômeurs de longue durée. Durant la session qui s'ouvre lundi, ce sera au Conseil des Etats de réempoigner le projet. Si les deux Chambres se mettent d'accord, la révision pourrait être sous toit en mars.

Le comité directeur du parti crie au «démantèlement de l'assurance chômage» et roule pour le référendum. Il propose en parallèle aux délégués d'adopter une résolution. Selon cette dernière, «la durée des indemnités journalières doit être incontestablement augmentée,» à l'inverse des mesures d'économies prônées par le Parlement.

Sans cela, l'aide sociale devrait prendre le relais, met en garde le PS. Pour sa direction, le projet de révision de l'assurance chômage «détruit l'équilibre entre flexibilité du marché de l'emploi et protection sociale. En pleine crise, il sanctionne les chômeurs qui ne sont ni la cause, ni les responsables de cette débâcle.» Les syndicats ont d'ores et déjà annoncé qu'ils combattraient la loi par référendum.

Formation continue

Les délégués se pencheront par ailleurs sur la formation continue. Des «thèses socialistes» en la matière seront soumises à leur approbation. Celles-ci relaient notamment la proposition des syndicats de permettre à tout employé de bénéficier de cinq jours de formation par an.

(ats)

Ton opinion