neuchâtel: La rixe sonne le glas des soirées r'n'b à la Rotonde
Actualisé

neuchâtelLa rixe sonne le glas des soirées r'n'b à la Rotonde

Après la bagarre de samedi, le patron ne veut plus de soirées r'n'b. Les agresseurs n'ont pas encore été appréhendés.

par
Nando Luginbuhl

«J'arrête les soirées r'n'b», a lâché hier soir sur la TSR Roland Donner, patron de la Rotonde. Dimanche matin à l'issue d'une soirée, une bagarre a éclaté et a fait deux blessés. Les agresseurs ont utilisé des couteaux. «C'est dommage, mais je comprends qu'on arrête», réagit DJ Luciano. L'artiste neuchâtelois a organisé la partie musicale de la soirée. «C'est déplorable que des mecs sortent avec des couteaux dans le sac. Je participe à des soirées tous les week-ends, et la plupart du temps il n'y jamais de problème. Luciano mixera d'ailleurs samedi à une soirée à L'Amalgame, à Yverdon. Une soirée basée sur le thème «Stop à la violence». Dans la nuit de samedi à dimanche, la police a interpellé huit personnes. «L'une doit encore être entendue», a indiqué hier Pascal Luthi, porte-parole de la police. Selon lui, le ou les auteurs des coups portés sur les deux blessés n'ont pas été interpellés.

Un jeune homme de Neuchâtel âgé de 29 ans, grièvement blessé, se trouvait toujours hier à l'Hôpital de l'Ile, à Berne. Ses jours ne sont pas en danger. L'autre, plus légèrement blessé, est un ado de 16 ans, de Courtelary (BE). La Rotonde avait déjà vécu un week-end sombre en juillet 2008. Près de cinquante personnes avaient participé à une bagarre. Les vitres de l'établissment avaient volé en éclats. C'était aussi une soirée r'n'b.

Ton opinion