Actualisé 04.04.2008 à 12:01

La RSR attaquée de partout

Encore empêtrée dans l'affaire des fichiers pédophiles, la Radio suisse romande (RSR) essuie deux nouvelles frondes

Encore empêtrée dans l'affaire des fichiers pédophiles, la Radio suisse romande (RSR) essuie deux nouvelles frondes. La première, révélée par Le Courrier, est lancée par l'animateur phare de la chaîne anglophone World Radio Switzerland. Licencié par la maison mère, Tony Johnston a déposé un recours dans lequel il dénonce l'attitude de Philippe Mottaz, son ancien directeur. Il qualifie sa gestion humaine d'«épouvantable», invitant la direction de la RSR à entendre les doléances de toute l'équipe de la radio.

L'autre attaque vient de Radio Cité, qui reproche, par l'entremise de sa directrice Viviane Jutheau de Witt, l'augmentation du prix de vente des flashes infos. Selon le GHI, la RSR demande dorénavant 40 000 fr. par an contre 4500 auparavant.

(sha)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!