Actualisé 07.04.2006 à 14:06

La ruée sur ".eu"

Quelque 300'000 Européens ont demandé à enregistrer leur site Web avec le suffixe «.eu» désormais proposé aux internautes ayant leur résidence dans l'Union européenne. La règle est celle du premier arrivé, premier servi.

La commissaire chargée de la Société de l'information, Viviane Reding, espère que le «.eu» finira par concurrencer le «.com» sur Internet.

«L'Europe et ses citoyens peuvent désormais projeter leur propre identité Web, protégée par les règles de l'UE», s'est-elle félicitée. La plupart des demandes reçues proviennent du Royaume-Uni, d'Allemagne, des Pays-Bas, de Suède et de Belgique, a-t-elle précisé.

Toutes les institutions des Vingt-cinq, y compris la Commission, le Parlement et le site Web général de l'UE, vont basculer en «.eu» le 9 mai, Journée de l'Europe. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!