Rencontre Clinton-Lavrov: La Russie affiche un optimisme prudent
Actualisé

Rencontre Clinton-LavrovLa Russie affiche un optimisme prudent

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton arrive en fin d'après-midi à Genève pour s'entretenir avec la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, puis avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

Moscou s'est déclaré «prudemment optimiste».

Le passage sur sol suisse de la femme de l'ex-président américain Bill Clinton sera étroitement minuté et ne dépassera pas quelques heures.

La cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) aura un entretien d'une demi-heure sur les questions internationales à partir de 17h30 avec Hillary Clinton, à l'Hôtel Intercontinental. Mme Calmy-Rey tiendra ensuite une conférence de presse. Le secret bancaire pourrait être évoqué.

La secrétaire d'Etat américaine enchaînera de son côté avec le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov. Une conférence de presse commune est prévue à partir de 20h00.

«Nous attendons avec un optimisme prudent de connaître le résultat de ces entretiens», a affirmé à Moscou un porte-parole russe cité par l'agence Interfax.

Nouveau chapitre

Le dîner de travail entre les deux ministres devrait permettre à la nouvelle administration américaine d'ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire entre les deux pays. Les relations entre Washington et Moscou s'étaient nettement tendues durant la présidence Bush.

«Je ne pense pas qu'on punisse la Russie en cessant le dialogue. Je pense que nous devons être prêts à exprimer vigoureusement nos différences tout en recherchant un terrain d'entente partout où cela sera possible», a déclaré Hillary Clinton jeudi à Bruxelles.

Elle a indiqué qu'elle va discuter d'»un large éventail de dossiers clés, sur lesquels nous pouvons coopérer et de ceux sur lesquels nous avons des divergences».

Le déploiement du bouclier antimissiles en Europe, le dossier nucléaire iranien, l'Afghanistan, la Géorgie et le désarmement sont au menu du dîner de travail entre les deux responsables russe et américain.

Cette rencontre sera le prélude au premier tête-à-tête des présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev prévu le 2 avril à Londres, à l'occasion du sommet des pays du G20 sur la crise économique mondiale.

(ats)

Ton opinion