Actualisé 12.10.2008 à 13:34

Armes

La Russie procède à un essai balistique à longue portée

La Russie a poursuivi dimanche les intenses efforts de modernisation de sa puissance militaire.

Elle a procédé, en présence du président Dmitri Medvedev, à un tir expérimental de missile balistique à longue portée Topol.

Le missile, installé sur un pas de tir mobile, a été tiré du cosmodrome de Plesetsk dans le nord de la Russie et a atteint une demi-heure plus tard sa cible au centre d'essais de Koura, distant de 6000 kilomètres, dans la péninsule du Kamtchatka.

«L'efficacité de ces armes a été démontrée. Notre système de protection est performant», a déclaré M. Medvedev, vêtu d'un blouson de cuir militaire et portant l'insigne le désignant comme le commandant en chef des forces armées. «Nous allons continuer à commander de nouveaux types d'armes et nous allons continuer à tester celles à notre disposition», a-t-il ajouté.

Durée de vie prolongée

Le Topol RS-12M a une portée maximale de 10 000 kilomètres et peut transporter une charge de 550 kilotonnes. «Ce missile et ceux qui seront commandés dans les prochaines années offrent une dissuasion nucléaire efficace et garantissent la sécurité de la Russie et de ses alliés», a précisé le général Nikolaï Solovtsov, commandant des forces stratégiques russes.

Le Topol, missile facilement transportable, conçu à l'époque soviétique, s'est imposé comme l'une des armes clés de la dissuasion russe. Sa durée de vie opérationnelle est de dix ans, selon les critères du constructeur, mais Moscou a travaillé à prolonger cette durée d'existence.

«Cette prolongation de la durée de vie opérationnelle des missiles Topol doit fournir le temps nécessaire au remplacement systématique des anciens missiles par une nouvelle génération, sans que cela provoque de déséquilibre dans le budget militaire», a déclaré un conseiller russe cité par l'agence Interfax.

Percer le bouclier américain

Le missile testé dimanche est conçu pour pouvoir percer les systèmes de défense anti-nucléaire tel que le bouclier que les Etats-Unis envisagent d'installer en Europe de l'Est.

Deux sous-marins russes croisant dans l'Océan pacifique et en mer de Barents ont également procédé à deux tirs expérimentaux de missiles balistiques visant le territoire russe, a rapporté la marine.

Cette multiplication des essais démontre la volonté affirmée par M. Medvedev lors de sa prestation de serment au mois de mai de moderniser l'équipement militaire et stratégique russe. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!