Actualisé 29.02.2012 à 13:30

Russie

La Russie se met à genoux devant McDo

Le vice-Premier ministre russe se dit prêt à «utiliser tous les moyens» pour persuader McDonald's d'ouvrir un restaurant à Vladivostok, quelques mois avant un forum économique.

Il existe 311 restaurents McDonald's en Russie (dr)

Il existe 311 restaurents McDonald's en Russie (dr)

Le premier vice-Premier ministre russe, Igor Chouvalov, a indiqué mercredi être prêt à tout pour convaincre McDonald's d'ouvrir son premier restaurant à Vladivostok, à quelques mois d'un forum économique international dans cette région de l'Extrême-Orient russe.

«Nous n'avons pas de McDonald's à Vladivostok et j'aimerais qu'il y en ait un là-bas», a déclaré M. Chouvalov, lors d'un forum à Kazan (est de Moscou), s'adressant directement au vice-président en Russie du géant américain de la chaîne de restauration rapide, Viktor Eidemiller.

«Je suis prêt à utiliser tous les moyens à ma disposition pour convaincre McDonald's d'ouvrir un restaurant à Vladivostok», a-t-il renchéri, selon des propos diffusés dans la version en ligne du quotidien économique «Vedomosti». M. Eidemiller a cependant expliqué que McDonald's avait d'autres projets d'expansion dans le pays, notamment de s'étendre petit à petit d'ouest en est.

«Cela prend beaucoup de temps d'aller d'Omsk à Novossibirsk puis à Vladivostok», a alors rétorqué le vice-Premier ministre russe.

Sommet annuel du Forum économique Asie-Pacifique

Terminus mythique du Transsibérien, Vladivostok doit accueillir en septembre le sommet annuel du Forum économique Asie-Pacifique (Apec), qui regroupera les dirigeants de 21 pays, parmi lesquels les Etats-Unis, la Chine et le Japon.

L'Etat russe a dépensé plus de 15 milliards d'euros pour des travaux d'aménagement en vue de cet événement.

McDonald's possède 311 restaurants en Russie et le groupe espère en ouvrir 40 à 50 de plus tous les ans, selon son site.

La chaîne de restauration rapide, perçue comme une icône de la mondialisation, a ouvert son premier établissement en Russie en 1990, un événement qui avait alors attiré plus de 30'000 curieux du temps de l'Union soviétique, peu avant la fin de la guerre froide.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!