Actualisé 07.04.2017 à 13:44

Frappes américainesLa Russie va renforcer les défenses syriennes

Le Kremlin a annoncé vouloir consolider la défense antiaérienne des forces syriennes, après l'attaque des Etats-Unis.

1 / 15
Au moins quatre soldats syriens ont été tués vendredi par les frappes américaines en Syrie.

Au moins quatre soldats syriens ont été tués vendredi par les frappes américaines en Syrie.

AP/Robert S. Price
Elles ont également «détruit presque totalement» la base aérienne du régime qui était visée, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Elles ont également «détruit presque totalement» la base aérienne du régime qui était visée, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

/U.s. Navy
Donald Trump a déclenché des frappes contre la Syrie en riposte à une attaque chimique présumée imputée à Damas, qui a fait des dizaines de morts mardi. Le bombardement a eu lieu peu après un nouvel échec du Conseil de sécurité à se mettre d'accord.

Donald Trump a déclenché des frappes contre la Syrie en riposte à une attaque chimique présumée imputée à Damas, qui a fait des dizaines de morts mardi. Le bombardement a eu lieu peu après un nouvel échec du Conseil de sécurité à se mettre d'accord.

/U.s. Navy

Les défenses antiaériennes de l'armée syrienne seront «renforcées» à la suite des frappes américaines contre la base syrienne de al-Chaayrate, a annoncé vendredi le porte-parole de l'armée russe.

«Afin de protéger les infrastructures syriennes les plus sensibles, une série de mesures seront prises au plus vite pour renforcer et améliorer l'efficacité du système de défense antiaérienne des forces armées syriennes», a déclaré à la presse le porte-parole de l'armée russe Igor Konachenkov.

Nouvelle attaque à Khan Cheikhoune

Le village syrien de Khan Cheikhoune a été la cible de nouvelles frappes aériennes vendredi, rapportent un témoin et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Une attaque chimique y a provoqué mardi la mort de dizaines de personnes dont des enfants.

L'OSDH, qui documente le conflit syrien grâce à des sources sur le terrain, a indiqué qu'un avion de chasse avait bombardé le village avant midi.

L'appareil est entré en action à 11h00 (10h00 suisses) dans les quartiers nord de la localité, a déclaré pour sa part un rebelle affecté à l'alerte aérienne. Cette opération a provoqué des dégâts mais il n'a pas été fait état de victimes dans l'immédiat.

Les Occidentaux imputent l'attaque à l'arme chimique commise mardi au régime de Bachar al Assad, ce que ce dernier dément fermement. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!