Genève: La saignée se poursuit au sein du MCG de Vernier
Publié

GenèveLa saignée se poursuit au sein du MCG de Vernier

Après plusieurs départs ces derniers mois, deux élus municipaux de plus ont quitté les rangs du parti. En cause, des conflits avec leur direction, notamment.

par
dra
Keystone/Martial Trezzini

A Vernier (GE), dans un de ses fiefs historiques, le MCG - deuxième formation politique de la ville - est en pleine décomposition, à trois mois des élections communales. Sur douze élus en 2015, un tiers avait déjà quitté les rangs du parti. Mardi soir, deux autres ont claqué la porte, rapporte la «Tribune de Genève». Parmi eux, le président MCG du Conseil municipal, François Ambrosio.

Celui-ci a dénoncé «le manque d'écoute et de respect ainsi que le laxisme des instances dirigeantes»; mais aussi les «multiples attaques» de son collègue de parti et candidat à l'Exécutif verniolan, Thierry Cerutti. Absent des débats hier soir, ce dernier s'était fait excuser. Il n'a donc pas pu réagir, souligne le quotidien genevois. L'autre démissionnaire, Charles Rey, a lui aussi invoqué des conflits avec la direction du Mouvement citoyen genevois. La moitié des représentants de la formation antifrontalière à Vernier siège désormais en indépendant.

Ton opinion