Lausanne - La saison des ordures au bord du lac est de retour
Publié

LausanneLa saison des ordures au bord du lac est de retour

Avec le retour des beaux jours, les parcs sont à nouveau un espace privilégié pour des pique-niques, apéros ou soirées arrosées. Et loin d’être maîtrisé, le littering fait toujours partie du paysage.

1 / 14
En ce 9 mai 2021, ce décor au bord du Léman est hélas «ordinaire» pour un dimanche matin, au lendemain d’une journée ensoleillée. 

En ce 9 mai 2021, ce décor au bord du Léman est hélas «ordinaire» pour un dimanche matin, au lendemain d’une journée ensoleillée.

© Valdemar Verissimo
Détritus en tous genres jonchent les abords des tables de pic-nic du parc Bourget, à Lausanne.

Détritus en tous genres jonchent les abords des tables de pic-nic du parc Bourget, à Lausanne.

© Valdemar Verissimo
Avec le retour des beaux jours, les espaces verts du secteur de Vidy sont à nouveau le théâtre de nombreux pique-niques, apéros et autres soirées arrosées. 

Avec le retour des beaux jours, les espaces verts du secteur de Vidy sont à nouveau le théâtre de nombreux pique-niques, apéros et autres soirées arrosées.

© Valdemar VERISSIMO

A Lausanne, les jardiniers qui travaillent dans le secteur de Vidy, au bord du lac, savent bien qu’un samedi ensoleillé implique obligatoirement un lendemain matin pénible pour eux. Ce dimanche 9 mai 2021 n’a, hélas, pas fait exception. Au lever du jour, les promeneurs et leurs chiens ont découvert les pelouses et les tables du parc Bourget en piteux état. «C’est inadmissible! On nous fait plein d’histoires à cause de nos chiens et quand vous voyez une chose comme ça… C’est insupportable, ce sont des cochons!» nous lance une dame.

Parmi les détritus abandonnés sur place, on trouvait beaucoup de plastique, notamment de la vaisselle jetable, des canettes et bouteilles vides, des emballages… Mais les gens ont aussi laissé des sacs de charbon, des boissons et de la nourriture et même des tables de pique-nique… Si cette poubelle à ciel ouvert était une honte aux yeux de beaucoup, elle a aussi fait les affaires de personnes dans la précarité, venues récupérer tout ce qui est encore en état d’être consommé.

Bennes et sensibilisations, un échec?

Pourtant, la Ville de Lausanne tente depuis plus de dix ans de lutter contre le littering dans les espaces publics, au bord du Léman et ailleurs. Après une campagne de sensibilisation, menée l’an dernier, les autorités avaient présenté en mars dernier de nouvelles bennes à ordure, décorées par des artistes, prévues justement pour le parc Bourget. Ces quatre containers, qui devaient attirer l’oeil tout en se fondant dans le paysage, étaient censés apporter une réponse forte aux nuisances liées aux détritus. D’autant que des récipients pour le verre, le PET et les cendres à charbon avaient été prévus pour compléter ce nouveau dispositif.

Il semble que les différents messages et actions permettant de préserver les espaces verts aient encore du mal à passer auprès de la population.

(Valdemar Verissimo/jfz)

Ton opinion