Suisse: La saison hivernale a enregistré 54% de nuitées en plus

Publié

SuisseLa saison hivernale a enregistré 54% de nuitées en plus

La fréquentation de l’hôtellerie suisse a nettement augmenté lors de la saison hivernale, avec 14,6 millions de nuitées, entre novembre 2021 et avril 2022.

Les Suisses n’ont pas boudé leur plaisir de faire du tourisme hivernal, cette saison.

Les Suisses n’ont pas boudé leur plaisir de faire du tourisme hivernal, cette saison.

Chantal Dervey

Ce sont pas moins de 14,6 millions de nuitées qui ont été comptabilisées lors de la saison touristique d’hiver, entre novembre 2021 et avril 2022, en Suisse. En comparaison avec l’année précédente, c’est 5,1 millions de nuitées en plus, soit une augmentation de 54%, selon des statistiques provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

La pandémie avait freiné la venue d’étrangers en Suisse lors de la saison hivernale 2020/2021. La baisse était de -70,4%, avec 4,5 millions de nuitées perdues. Mais la demande étrangère a bondi cette année de 196,7%, avec 3,7 millions de nuitées supplémentaires, pour un total de 5,6 millions de nuitées. Ce sont surtout les hôtes européens qui ont contribué à cette hausse étrangère, avec des touristes en provenance d’Allemagne, puis du Royaume-Uni et de France. Malgré cette importante croissance, les nuitées de la saison d’hiver 2021/2022 restent inférieures de 12,2% à celles de 2019/2020, soit avant la pandémie.

Les Suisses ont également été friands de tourisme cet hiver, avec une progression de 18,9%, soit 1,4 million de plus que l’année précédente, pour un total de neuf millions de nuitées. Tous les mois ont enregistré une augmentation de la demande, sauf le mois d’avril, qui a connu une baisse de 10,5%.

Demande en hausse en montagne

Au niveau des régions touristiques, toutes ont enregistré une hausse des nuitées au cours de la saison touristique d’hiver 2021/2022, par rapport à l’année précédente. La demande des régions de montagne a enregistré une hausse. Les nuitées dans la région de Berne ont augmenté de 47,3%, celles en Valais de 41,1% et celles dans les Grisons de 31,6%.

Les régions citadines ont aussi connu de fortes augmentations. Ainsi, Genève (+189,2%), la région zurichoise (+152%) et la région bâloise (+112%) ont affiché les plus grandes augmentations relatives de nuitées. À noter que ce sont ces régions qui ont le plus souffert des restrictions nationales et internationales liées au Covid-19, précise l’OFS.

Comparé à la saison touristique d’hiver 2019/2020, les nuitées des régions de montagne enregistrent également des hausses de 24% (Valais), 23,6% (Grisons) et 15,3% (région Berne). Les régions citadines enregistrent, quant à elles, une baisse comprise entre –7,6% (région bâloise) et 6,1% (région zurichoise).

(cbx/comm)

Ton opinion

4 commentaires