La science vient au secours des amants jaloux
Actualisé

La science vient au secours des amants jaloux

Des laboratoires proposent leurs services au grand public pour traquer des infidélités.

Mesdames, si votre époux vous chipe une petite culotte, n'en concluez qu'il est fétichiste. Il est peut-être tout simplement jaloux. Un laboratoire américain propose pour environ 35 dollars (37 fr.) un kit permettant de détecter la présence de sperme dans un sous-vêtement. Selon la notice, le contenu de l'emballage du «CheckMate infidelity test» permet de procéder à quatre ou cinq tests et garanti des résultats en cinq minutes, sans détruire l'échantillon.

Les plus fortunés, ou les plus jaloux, pourront s'éviter de jouer aux apprentis laborantins en faisant appel à un véritable laboratoire d'analyses médico-légales aux Etats- Unis. Pour 580 dollars (613 fr.), l'entreprise Paragon propose de comparer — en sept jours ouvrables — deux échantillons: vêtement, linge de bain ou même cheveux. En confrontant le prélèvement suspect avec son propre matériel génétique, une personne jalouse pourra s'assurer qu'elle est bien la seule à s'approcher de sa chère et tendre moitié. «Nous ne pouvons pas dire que quelqu'un a été infidèle, avoue toutefois à Expressen Bo Erlandsson, revendeur en Suède des services du laboratoire américain. Mais uniquement, par exemple, que nous avons trouvé des traces de deux hommes différents. Pas comment elles se sont trouvées là.»

Joël Burri

Ton opinion