Grand Conseil fribourgeois: La secrétaire générale quitte avec panache
Actualisé

Grand Conseil fribourgeoisLa secrétaire générale quitte avec panache

Le Grand Conseil fribourgeois a pris congé vendredi avec chaleur et émotion de sa secrétaire générale.

Monica Engheben quitte Fribourg pour devenir chancelière d'Etat du canton de Neuchâtel avec les lauriers et les bons voeux des députés fribourgeois.

Les députés n'ont pas ménagé leurs applaudissements à Mme Engheben. Le président du Parlement Pierre-André Page a rappelé que son élection en mars 2005 avait provoqué la surprise générale. Son départ aussi.

«Votre nouveau mandat vous honore et nous honore», lui a-t-il dit. «C'est un peu grâce à nous que vous avez obtenu votre nouveau job. Nous vous avons un peu formée et bien formée», a poursuivi M. Page. Ce dernier a souligné l'assuidité avec laquelle elle a oeuvré à sa tâche.

Agée de 34 ans, native du Locle (NE), licenciée en économie politique de l'Université de Neuchâtel et détentrice d'un master en management et analyse des politiques publiques de l'Université de Genève, Mme Engheben a été élue secrétaire générale du Grand Conseil fribourgeois en mars 2005. Elle a été désignée à la tête de la Chancellerie d'Etat neuchâteloise en mars dernier.

Elle sera une des quatre femmes en Suisse à occuper la fonction de chancelière, avec Corina Casanova (Confédération), Danielle Gagnaux-Morel (Fribourg) et Barbara Schüpbach-Guggenbühl (Bâle-Ville).

(ats)

Ton opinion