Soirée estudiantine à Genève: «La sécurité était totalement dépassée par les événements»
Actualisé

Soirée estudiantine à Genève«La sécurité était totalement dépassée par les événements»

Que s'est-il passé mercredi soir aux Saturnales de Genève, une soirée estudiantine très courue? Des étudiants se plaignent d'avoir été sprayés par la sécurité.

par
Didier Bender

Dans les milieux étudiants de Genève, les Saturnales, c'est la soirée de l'année à ne pas rater. Or, mercredi soir, un gros couac s'est produit à l'entrée de l'Arena, lieu où se tenait la soirée organisée par les étudiants en troisième année à la Faculté de médecine.

Devant le succès de la soirée, le service de sécurité a été, selon des témoins, totalement dépassé par les événements. Des nombreux possesseurs d'un ticket d'entrée acheté en prélocation n'ont tout simplement pas pu accéder à la soirée. «Ça poussait pour entrer. Les personnes chargées de la sécurité se sont retranchées derrière les barrières et ont utilisé des sprays au poivre contre les étudiants», raconte un témoin de la scène. La situation dégénère, à tel point qu'un appel a été lancé à la police. Selon notre interlocuteur, une vingtaine de voitures de police ont débarqué à minuit pour tenter de calmer le jeu.

L'entreprise de sécurité refuse de commenter l'affaire dans la Tribune de Genève de vendredi. Elle se contente de rappeler que ses agents ne sont pas inexpérimentés et «qu'ils ont bien fait leur travail».

Témoignage?

Vous avez été témoin d'un évènement ou d'une situation particulière lors de cette soirée? Votre récit nous intéresse. Merci de nous contacter à communaute@20minutes.ch et d'indiquer un numéro de téléphone où nous pouvons facilement vous joindre.

Ton opinion