La Chaux-de-Fonds (NE): La Semeuse se lance dans le marché des capsules
Actualisé

La Chaux-de-Fonds (NE)La Semeuse se lance dans le marché des capsules

Après Ethical Coffee, la firme familiale neuchâteloise entre dans la danse des dosettes de café Nespresso-compatibles. L'objectif est d'en écouler 10 millions à l'horizon 2017.

«Nous restons une petite entreprise avec 15 millions de chiffre d'affaires. Nous allons vraisemblablement atteindre 2,5 à 3 millions de capsules en 2015», a indiqué Marc Bloch, directeur de La Semeuse, dans les colonnes du «Matin Dimanche».

D'ici 2017, le torréfacteur de café à 1000 mètres d'altitude souhaite atteindre 1% des parts de marché avec 10 millions de dosettes vendues. Les capsules visent tant une clientèle romande qu'alémanique. «Notre marque commence à bien être connue outre-Sarine, grâce aux grands distributeurs, notamment Coop», souligne le patron de La Semeuse dans l'interview accordée au journal dominical.

Exportations en Iran

L'entreprise ne se cantonne pas au marché suisse. Près de 10% de sa production est destinée à l'étranger. La marchandise est écoulée dans les pays voisins mais aussi aux Etats-Unis, en Russie et en Iran, précise son directeur.

Sur sol helvétique, la PME vient d'ouvrir son premier café-bar La Semeuse à Genève dans les murs de la librairie Payot. D'autres enseignes de ce type pourraient voir le jour chez Payot Lausanne ou encore dans des musées.

Départ à la retraite

Après 33 ans aux commandes de la firme, Marc Bloch est sur le point de prendre sa retraite. Si son repreneur est connu, il ne souhaite pas encore dévoiler son identité.

La maison La Semeuse a été fondée en 1900 par le grand-père de Marc Bloch, qui porte le même nom que lui. Elle compte une trentaine d'employés. (ats)

Ton opinion