Reprises: La série «Bref» fait des émules
Actualisé

ReprisesLa série «Bref» fait des émules

En quelques mois, le mini-programme de Canal + est devenu culte. Internautes anonymes, catholiques français ou producteurs de rap romands: les reprises de la série se multiplient sur le web.

par
Fabrice Aubert

Depuis son lancement le 29 août, «Bref» est devenue la série dont tout le monde parle et qui fait pratiquement l'unanimité tant au sein du public que des critiques. Son ton, son rythme et ses sujets de la vie moderne actuelle ont su apporter une touche de fraîcheur dans le paysage télévisuel francophone. Et le tout en 1 minute 40. Diffusé pendant le «Grand Journal» de Canal +, ce programme a notamment permis à l'émission de Michel Denisot d'atteindre un record d'audience en octobre avec 2,5 millions de téléspectateurs.

Mais le succès du programme créée et interprété par Kyan Khojandi est aussi en grande partie du à son développement online. Sur Faceboook, plus d'1,5 millions d'internautes sont fans de la série «Bref». Et chaque épisode peut être revu en ligne peu après sa diffusion télévisée.

Pas étonnant donc que les internautes soient nombreux à parodier ou à s'inspirer du mode de fonctionnement de ce programme. Parmi les derniers en date se trouve un duo de compositeurs hip-hop vaudois: les Sparring Partners. Pour faire parler d'eux, ils ont réalisé une vidéo intitulée: «Bref : j'ai découvert les Sparring Partners»

Un internaute s'est lui amusé à détourner le film «La chute» (déjà très utilisé pour des parodies en tous genres) et à en faire une version à la sauce «Bref»:

Des jeunes catholiques français se sont également appropriés le concept à succès de la série dans des vidéos dont deux épisodes sont déjà disponibles:

Mise en ligne au début du mois de septembre, la vidéo d'étudiants sportifs français était l'une des premières parodies de la mini-série. Elle totalise déjà plus d'un million de vues sur Youtube:

D'autres parodies de «Bref»:

Ton opinion