Télévision: La série «Bridgerton», plus gros carton de Netflix
Publié

TélévisionLa série «Bridgerton», plus gros carton de Netflix

La production de la papesse des séries américaines, Shonda Rhimes, a été vue par 82 millions d’abonnés sur Netflix, un record.

Shonda Rhimes en 2017.

Shonda Rhimes en 2017.

AFP

La série américaine «Bridgerton», première livraison de la productrice vedette Shonda Rhimes pour Netflix, a été vue par 82 millions de foyers abonnés à la plateforme depuis sa sortie, il y a un mois, un record sur quatre semaines selon le groupe.

Le record était jusqu’ici détenu par une série d’un tout autre genre, «The Witcher», adaptation d’une série littéraire d’«heroic fantasy» qui avait été visionnée par 76 millions de comptes lors des quatre semaines qui avaient suivi sa mise en ligne, fin décembre 2019.

Les chiffres publiés par Netflix ne font pas l’objet de vérification par un tiers, à la différence des mesures d’audience pour la télévision traditionnelle.

Adaptation des romans historiques de l’Américaine Julia Quinn, «Bridgerton» se situe en 1813 en Angleterre et met en scène les intrigues de la bonne société britannique, avec une touche très moderne. Le langage, la musique, l’accent féministe et la distribution, avec de très nombreux comédiens issus de la diversité, cassent les codes de la série historique pour rendre le propos accessible au plus grand nombre. La série est d’ailleurs devenue un petit phénomène de pop culture, largement alimenté par les réseaux sociaux, beaucoup d’internautes s’amusant à recréer des scènes en costumes en travaillant leur accent anglais.

Une seconde saison en route

Sans surprise, Netflix a annoncé, le 21 janvier, avoir commandé une seconde saison de «Bridgerton».

Selon le site spécialise FlixPatrol, la série occupait encore jeudi le troisième rang mondial au nombre de visionnages quotidiens sur Netflix, derrière «Fate: The Winx Saga», adaptation de la série animée «Club Winx», et l’incontournable «Lupin».

Concernant la série française, la plateforme estime qu’elle pourrait avoir été vue par 70 millions de comptes d’ici au 5 février, c’est-à-dire durant ses quatre premières semaines d’exploitation, ce qui la placerait sur la troisième marche du podium.

(AFP)

Ton opinion