Football - La Servettienne Ines Sebayang bat tous les records de précocité
Publié

FootballLa Servettienne Ines Sebayang bat tous les records de précocité

À même pas 16 ans, la joueuse de Servette-Chênois est devenue mercredi la plus jeune joueuse de l’histoire à disputer un match de Women’s Champions League.

par
Renaud Tschoumy
Internationale M17, Ines Sebayang a écrit l’histoire du foot féminin mercredi soir en Finlande.

Internationale M17, Ines Sebayang a écrit l’histoire du foot féminin mercredi soir en Finlande.

football.ch

Ines Sebayang bat tous les records. Alors qu’elle n’a même pas encore 16 ans – elle les fêtera le 2 novembre prochain –, elle est devenue mercredi la plus jeune joueuse à être alignée en Women’s Champions League, lors de la victoire de Servette FCCF face à Glentoran Belfast (1-0).

Pur produit de la formation grenat, l’attaquante a signé son premier contrat professionnel au début du mois d’août. Elle s’est engagée avec le club grenat jusqu'en 2024. «Je suis très heureuse de signer mon premier contrat professionnel avec Servette, a-t-elle indiqué. J’espère faire une belle saison et aider l’équipe à atteindre les objectifs fixés. Merci au club pour sa confiance.»

Richard Feuz, directeur sportif s’en était montré très heureux: «C’est une très belle nouvelle pour le club. Ines est une joueuse très talentueuse, et nous sommes heureux de l'avoir parmi nous. Cela prouve que le club progresse en termes de formation, et c'est un beau message pour nos jeunes.»

Ines Sebayang a commencé sa formation près de chez elle, à Donzelle, jusqu'à l'âge 13 ans, où elle jouait dans une équipe de garçons, avant de rejoindre la formation servettienne en 2018. Ayant l'âge M15, elle avait directement intégré les M17, se montrant nettement en dessus du lot.

Elle aura une nouvelle occasion de prouver sa valeur samedi, à l’occasion de la finale du tournoi qualificatif pour la Women’s Champions League. Servette-Chênois affrontera l’équipe finlandaise d’Aland United, sur le coup de 19h (heure suisse).

Ton opinion

2 commentaires