Actualisé 24.03.2015 à 15:57

Etude

La sieste pourrait booster la mémoire

Des scientifiques ont prouvé qu'un somme de 45 à 60 minutes au boulot ou à l'école aurait un impact positifs sur l'apprentissage.

de
adu
Les étudiants devraient se reposer entre deux révisions.

Les étudiants devraient se reposer entre deux révisions.

Pour stimuler une phase d'apprentissage, il suffirait de dormir un petit moment juste après avoir fait chauffer ses neurones. C'est le constat d'une étude menée par l'Université de la Sarre en Allemagne. Les résultats viennent d'être publiés dans le journal «Neurobiology of Learning and Memory».

Les scientifiques ont demandé à 41 étudiants de mémoriser 90 mots, puis 120 paires d'autres mots, sans aucun lien, comme par exemple «chocolat – ampoule». Le but? Qu'ils n'aient aucun moyen de faire des associations d'idées pour les retenir. Puis, ils ont été séparés en deux groupes. Le premier était invité à regarder un DVD. Le second pouvait aller faire une sieste de 45 à 60 minutes. Enfin, il fallait restituer un maximum de mots.

Le résultat fut significatif: la performance des personnes reposées était cinq fois meilleure. La sieste a donc permis de consolider les connaissances. «Les gens qui se trouvent dans un environnement d'apprentissage, devraient sérieusement penser aux bienfaits du sommeil, même s'il est d'une courte durée», conclut le professeur Axel Mecklinger à la tête l'étude au quotidien britannique «The Independent».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!