Vaud: La signalisation routière modifiée par des inconnus

Actualisé

VaudLa signalisation routière modifiée par des inconnus

Une ligne continue a été bricolée et un panneau noirci sur un carrefour le long de la route cantonale à Trey. La remise en état mobilisera une dizaine de personnes.

par
Mirko Martino
1 / 3
Des inconnus ont modifié un carrefour aux abord du village de Trey (VD), sur la route cantonale RC 601 reliant Lausanne à Berne, dans la nuit de mardi à mercredi. Une ligne continue (infranchissable) a été transformée en ligne traitillée (franchissable) avec de la peinture noire. Un panneau obligeant de tourner à droite a quant à lui été recouvert.

Des inconnus ont modifié un carrefour aux abord du village de Trey (VD), sur la route cantonale RC 601 reliant Lausanne à Berne, dans la nuit de mardi à mercredi. Une ligne continue (infranchissable) a été transformée en ligne traitillée (franchissable) avec de la peinture noire. Un panneau obligeant de tourner à droite a quant à lui été recouvert.

Lecteur reporter
Une ligne continue (infranchissable) a été transformée en ligne traitillée (franchissable) avec de la peinture noire.

Une ligne continue (infranchissable) a été transformée en ligne traitillée (franchissable) avec de la peinture noire.

Lecteur reporter
Le carrefour tel qu'il était avant l'intervention des inconnus.

Le carrefour tel qu'il était avant l'intervention des inconnus.

Google Street View

Cela pourrait faire sourire à première vue: des inconnus ont modifié un carrefour aux abords du village de Trey (VD), sur la route cantonale RC 601 reliant Lausanne à Berne, dans la nuit de mardi à mercredi. Une ligne continue a été transformée en ligne franchissable avec de la peinture noire. Un panneau obligeant à tourner à droite a quant à lui été recouvert.

Mais ces modifications artisanales ne font pas du tout rire Vincent Yanef, inspecteur de la signalisation à la Direction générale de la mobilité et des routes de l'Etat de Vaud (DGMR). «Ce carrefour est dangereux, c'est pour cela qu'on ne peut pas tourner à gauche», explique-t-il. Sur ce tronçon, la vitesse est limitée à 80 km/h et il y a trois voies de circulation.

«Il est interdit d'intervenir là-bas sans protection, prévient Vincent Yanef. Pour repeindre cette portion de ligne continue, on aura besoin d'au moins une dizaine de personnes. Il faudra faire venir un camion-tampon, poser des cônes, limiter la vitesse et fermer une voie de circulation. Le tout prendra une bonne demi-journée de travail. Et cela va coûter aux contribuables.» Les travaux devraient être effectués jeudi matin.

Du côté de la police cantonale, le fait a été enregistré. Mais il ne débouchera sur aucune enquête. «L'article 98 de la Loi sur la circulation routière stipule que ce genre d'infraction est punie de l'amende, précise Arnold Poot, porte-parole des forces de l'ordre. Mais si personne n'est dénoncé au préfet, il n'y aura pas de contravention.»

Ton opinion