Actualisé 19.12.2012 à 17:25

Nendaz/Verbier (VS)

La skieuse prise dans l'avalanche est décédée

Une coulée de neige a emporté une Suédoise de 23 ans, mercredi au Col de la Mouche, près du domaine de Téléverbier. La victime est décédée des suites de ses blessures.

de
joe/comm

Une Suédoise de 23 ans qui faisait partie d'un groupe de quatre personnes a succombé à ses blessures mercredi à la suite d'un accident d'avalanche à Nendaz (VS). Les freeriders avaient quitté le domaine de Téléverbier et se rendaient en direction du Col de la Mouche. Mais une plaque de poudreuse de 250m de long et de 100m de large s'est détachée et a emporté la victime.

La victime était équipée d'un détecteur de victime d'avalanche (DVA) et d'un airbag, mais n'a pas réussi à être maintenue à la surface. Contrairement à son ami qui, lui, s'en est tiré sans dommages.

Journée à risque

«Ce matin, je me doutais qu'une telle chose allait arriver», a déclaré Jean-Marie Bornet, le porte-parole de la police cantonale valaisanne. Avec le redoux, la police avait déjà, dans un communiqué, averti les amoureux de la montagne sur les dangers d'avalanche. «Il a beaucoup soufflé mardi, des corniches de neige s'était formées», raconte un lecteur-reporter. «Nous avons miné les zones à risque afin de les sécuriser, mercredi matin. Nous avons été étonnés de la quantité de neige qui a coulé», raconte Eric Balet, directeur de Téléverbier.

D'autres skieurs inconscients

Au premier jour de beau après la chute de deux mètres de neige en deux jours, «le degré de risque d'avalanche était fixé à 3 sur 5», soit un «danger marqué», a expliqué le directeur de Téléverbier. Mais mercredi après-midi, alors que l'intervention des secours se poursuivait, des skieurs continuaient tout de même de descendre le Col de la Mouche.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!