06.10.2018 à 02:32

Crise migratoireLa Slovaquie veut aider des orphelins syriens

Le premier ministre slovaque n'est pas contre accueillir quelques dizaines d'orphelins syriens, présents dans un camp.

Peter Pellegrini, le premier ministre slovaque, considère que son pays est assez riche pour accueillir des orphelins syriens.

Peter Pellegrini, le premier ministre slovaque, considère que son pays est assez riche pour accueillir des orphelins syriens.

AFP

La Slovaquie pourrait accepter d'accueillir quelques dizaines d'enfants syriens orphelins, a déclaré vendredi le premier ministre slovaque, Peter Pellegrini. Il s'est ainsi démarqué légèrement des autres dirigeants d'Europe centrale, qui refusent d'héberger des réfugiés sur leur sol.

Dans une interview en marge du Globsec Tatra Summit, qui se tenait dans les montagnes slovaques, le premier ministre a estimé que la Slovaquie était suffisamment riche pour prendre en charge «dix, vingt ou trente enfants», actuellement dans un camp de réfugiés en Grèce.

L'afflux massif en Europe de migrants et de réfugiés, venant du Moyen-Orient et d'Afrique en 2015, a fait apparaître de profondes divisions au sein de l'Union européenne (UE) entre les Etats prêts à les accueillir et ceux, notamment dans la frange est du bloc, soit la Pologne, la République tchèque, la Hongrie et la Slovaquie, qui ne veulent pas en entendre parler.

«L'économie slovaque, la société slovaque ou la culture slovaque ne peuvent être menacées par quelques dizaines d'orphelins, qui seront placés dans des foyers pour enfants. Ils recevront une éducation slovaque, apprendront notre langue et notre culture», a ajouté M. Pellegrini. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!