Séisme en Croatie: La Slovénie redémarre sa centrale nucléaire
Publié

Séisme en CroatieLa Slovénie redémarre sa centrale nucléaire

Mise à l’arrêt en raison de sa proximité avec l’épicentre du séisme de magnitude 6,4, qui a fait sept morts mardi en Croatie, la centrale nucléaire slovène de Krsko a été remise en service.

Le site de Krsko se trouve à «environ 80 km de l’épicentre» du séisme qui a frappé la Croatie mardi.

Le site de Krsko se trouve à «environ 80 km de l’épicentre» du séisme qui a frappé la Croatie mardi.

AFP

L’exploitant de la centrale nucléaire slovène de Krsko a annoncé sa remise en service mercredi soir, au lendemain de sa mise à l’arrêt par précaution après le séisme en Croatie.

La reconnexion au réseau électrique était prévue à 21h (22h en Suisse), selon un communiqué, avec un retour «à la pleine capacité» jeudi.

«Les équipements ont été inspectés et testés. Le site n’a subi aucun dégât et les systèmes fonctionnent correctement», a précisé l’exploitant. La procédure d’arrêt s’était activée mardi de manière «automatique».

Selon l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), le site se trouve à «environ 80 km de l’épicentre» du séisme de magnitude 6,4, qui a fait sept morts et détruit de nombreuses maisons dans le centre de la Croatie.

20% des besoins slovènes

Construit par Westinghouse à l’époque yougoslave et opérationnel depuis 1983, le réacteur de Krsko, d’une puissance de 700 megawatts, est le seul de la Slovénie, qui partage le site avec la Croatie.

Il devait initialement cesser son activité en 2023, après 40 ans de fonctionnement. Ljubljana et Zagreb ont toutefois décidé en 2015 de prolonger son activité de vingt ans, malgré les protestations de plusieurs ONG.

La centrale couvre environ 20% des besoins en électricité de la Slovénie et 15% de ceux de la Croatie.

(AFP/NXP)

Ton opinion