CES de Las Vegas: La smartwatch Audi de LG tourne en fait sous WebOS
Actualisé

CES de Las VegasLa smartwatch Audi de LG tourne en fait sous WebOS

Le groupe sud-coréen a créé la surprise à Las Vegas en dévoilant une montre sous le système d'exploitation hérité de Palm pour les voitures du constructeur automobile.

par
man

LG et Audi ont dévoilé l'une des montres connectées les plus attrayantes du CES, le salon international d'électronique qui se déroule jusqu'à vendredi à Las Vegas. Dérivée de la LG G Watch R, elle se présente cependant dans une version plus luxueuse avec des finitions en métal, un écran en cristal de saphir, un bracelet en cuir et deux boutons supplémentaires. Cette smartwatch affichant le logo Audi semblait à première vue tourner sous une version modifiée du système Android Wear de Google. Mais en y regardant de plus près, le site Android Central a révélé qu'il s'agit du premier modèle animé par Open WebOS. Celui-ci dérive du système d'exploitation WebOS hérité de Palm, société désormais disparue qui avait lancé la plateforme en 2009 sur son smartphone Pre.

En appuyant sur le bouton central de la smartwatch, il est possible de faire apparaître des applications de numérotation, de messagerie, de musique, de calendrier et le service de santé «LG Health W», avec des icônes dérivées de l'interface UI de LG, explique le site spécialisé. La fonction la plus originale est celle proposée par l'app Audi qui permet de contrôler certaines fonctionnalités de la voiture avec laquelle la montre est connectée, comme par exemple la possibilité de démarrer le véhicule ou d'ouvrir la portière via la technologie sans fil NFC.

LG et Audi ne semblent pas s'être encore accordés sur le nom donné à ce prototype de montre connectée. Et selon le «Wall Street Journal», il faudra attendre 2016 pour qu'une smartwatch sous le système WebOS arrive dans le commerce.

Ton opinion