Football: La soirée cauchemardesque d’Aaron Ramsey
Publié

FootballLa soirée cauchemardesque d’Aaron Ramsey

En finale de l’Europa League, l’ancienne pépite d’Arsenal a vécu l’une des pires soirées de sa longue carrière.

par
Elias Baillif
Aaron Ramsey n’est plus le jeune joueur en vogue qu’il était au début de la décennie.
Aaron Ramsey n’est plus le jeune joueur en vogue qu’il était au début de la décennie.keystone-sda.ch

Lors des grands rendez-vous européens, certains joueurs vivent des nuits magiques dont ils se rappelleront toute leur vie. D’autres vivent des soirées cauchemardesques qu’ils souhaiteraient plus que tout oublier. Depuis mercredi soir, Aaron Ramsey fait assurément partie de cette seconde catégorie.

À ce stade de sa carrière, voir Aaron Ramsey dans le club des Rangers est une curiosité. On a encore dans la rétine ses belles années à Arsenal, sous la houlette d’Arsène Wenger. Ces années où il semblait appelé à faire de grandes choses dans le football (et celles où à chaque fois qu’il marquait, une célébrité décédait le lendemain, ce qui avait fait du joueur la source d’un nombre incalculable de mèmes sur les réseaux sociaux). Et puis il y a eu ce départ en direction de la Juventus, qui n’a pas donné grand-chose. Mais au lieu de quitter la Vieille Dame pour aller se la couler douce en Turquie ou au Moyen-Orient, Ramsey a fait le choix surprenant de découvrir le football écossais lors du dernier mercato. Un football écossais dans lequel il ne brille pas…

Quatre minutes sur le terrain et une catastrophe

Peu utilisé par son entraîneur, Gio van Bronckhorst, le Gallois ne semble pas parvenir à retrouver son football. Mais en finale de l’Europa League, sous les yeux du continent, Ramsey avait une chance de briller et de rappeler au monde le beau joueur qu’il a été. Sauf que face à l’Eintracht Francfort, le malheureux n’est rentré sur le terrain qu’à la 116e minute de jeu, sûrement dans le but de tirer un penalty ensuite.

Et en effet, l’homme aux plus de 80 matches européens et 72 sélections avec son pays s’est présenté en tant que quatrième tireur des «Light Blues». Mais son penalty, Ramsey l’a raté. C’est même le seul joueur à avoir manqué son tir de toute la séance. À cause de cet échec à 11 mètres, les Rangers ont perdu la finale au profit de l’Eintracht. Sale soirée pour Aaron Ramsey.

Ton opinion

0 commentaires